Pas le discours que Simon Gagné avait préparé

Antoine Morand (deuxième à gauche) s'est distingué lundi... (Vincent Éthier, LHJMQ média)

Agrandir

Antoine Morand (deuxième à gauche) s'est distingué lundi soir au Centre Vidéotron en amassant un but et une aide dans la victoire de 7-5 de l'Équipe Cherry.

Vincent Éthier, LHJMQ média

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Lorsqu'il s'est présenté devant les joueurs au Match des meilleurs espoirs de la LCH-LNH, lundi matin, Simon Gagné se devait d'aborder les événements des dernières heures. «Ce n'était pas le discours que j'avais préparé et prévu faire», a indiqué l'entraîneur-chef honoraire de l'Équipe Cherry.

Comme partout en ville, l'ambiance était lourde au Centre Vidéotron au lendemain de la fusillade ayant eu lieu à la mosquée du Centre culturel islamique de Québec, située tout près de l'hôtel où les joueurs ont été confinés dans leurs chambres dès le milieu de la soirée, dimanche.

«Je leur ai demandé comment ils se sentaient. Je leur ai mentionné que ce n'était pas quelque chose qu'on avait l'habitude de vivre à Québec. Il est difficile de comprendre pourquoi c'est arrivé, ce n'est pas facile pour personne. Ça enlève de l'attention sur le match, mais en même temps, il reste important pour eux parce c'est leur année de repêchage. Ils ne comprennent pas trop, mais je leur ai suggéré de se concentrer sur le hockey, de penser à autre chose», a expliqué l'ancien joueur des Remparts.

De son côté, Philippe Boucher cassait la croûte avec les trois commissaires des ligues du Québec, de l'Ontario et de l'Ouest lorsqu'il a reçu un message de Marco Blouin, chef pompier au Service des incendies, qui était au poste de commandement.

«Au début, je ne pensais pas que c'était sérieux, mais il m'a fait comprendre que ça l'était, que ça s'était produit à deux minutes de chez moi et si nous étions corrects. Je suis allé reconduire les commissaires à l'hôtel, où ils se sont assurés de la marche à suivre», a raconté Boucher.

Les joueurs ont alors été invités à rester dans leur chambre, à ne pas en sortir. Des messages textes et des courriels ont été transmis à leurs parents afin de les rassurer, dimanche soir. Une mise à jour a été faite, lundi matin, quand on a décidé de disputer le match comme prévu, le langage corporel des joueurs ayant ensuite indiqué aux dirigeants qu'ils avaient pris la bonne décision. Un moment de silence a été ajouté au scénario avant le match.

«C'est épouvantable pour les familles des victimes. Vous n'êtes jamais en sécurité dans ce monde, j'ai arrêté d'écouter [la série] Homeland parce que ça me faisait peur... Le hockey peut devenir un métier pour les jeunes, mais ça reste un jeu et on est privilégié d'en faire partie. Les joueurs devaient se concentrer [sur le hockey], ce n'est pas de leur faute ce qui arrive dans le monde, ce qui est arrivé à Québec», a dit Boucher, l'adjoint de Gagné pour la journée.

«Impossible de ne pas y penser»

Unique joueur de Québec à participer au Match des meilleurs espoirs, Antoine Crête-Belzile est aussi passé par toute la gamme des émotions. «Je connais le coin où ça s'est passé, je connaissais la mosquée, c'est vraiment triste et on ne peut pas y rester indifférent. C'est impossible de ne pas y penser, mais quand tu vois que la situation est sous contrôle, on peut se remettre à se concentrer sur le hockey. Mais dimanche, on était sous le choc», a admis le défenseur de Cap-Rouge qui évolue avec l'Armada de Blainville-Boisbri

Les joueurs venaient de participer à un souper de groupe et étaient de retour à l'hôtel lorsque la fusillade a eu lieu.

«On était surpris, mais on a été bien encadré par la LCH et par les parrains policiers de l'événement, qui nous ont demandé de ne pas sortir de nos chambres», a ajouté Crête-Belzile.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer