Trois revers dans les valises de l'Océanic

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil, était encore plus mécontent... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur-chef de l'Océanic, Serge Beausoleil, était encore plus mécontent de l'attitude de ses protégés que du fait que sa troupe se soit fait lessiver samedi.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Le voyage de quatre jours dans les Maritimes n'aura pas souri à l'Océanic, qui ramène trois défaites dans ses valises.

La déconfiture de Rimouski s'est conclue par un blanchissage de 5-0 contre les Wildcats devant 3427 spectateurs au Colisée de Moncton. «C'est pas un bon match», a reconnu l'entraîneur-chef Serge Beausoleil, dont le ton ne cachait pas sa déception. «Les mauvais buts nous ont ruiné le moral. On n'a pas bien réagi.»

Il était encore plus mécontent de l'attitude de ses protégés que du fait que sa troupe se soit fait lessiver. «Je m'en fous du blanchissage. C'est la façon dont on s'est inclinés qui m'importe. On a manqué de concentration.»

Pourtant, son club a dominé au tableau des tirs au but (28 contre 26). «On a donné des mauvais buts qui nous ont fait mal», a déploré Beausoleil.

Les jambes coupées

Un but refusé en première période après le visionnement de la reprise vidéo a semblé couper les jambes à l'Océanic. Quelques minutes après le but de Kelly Klima à 7:05, la rondelle a dévié sur la lame du bâton d'Alex-Olivier Voyer, a frappé le poteau et a poursuivi sa trajectoire dans la cage de Matthew Waite.

«On s'est fait refuser un but qui était très bon», fulminait Beausoleil. «Ça a été refusé à cause du patin, alors qu'on voit très bien qu'il n'en est rien! On va demander des explications. Mais, ça ne change rien au match.»

Dès la reprise du jeu, Cameron Askew a marqué son premier but du match pour doubler l'avance des Wildcats. «Ça nous a secoués», a indiqué le directeur général de l'Océanic pour expliquer la piètre performance de ses hommes jusqu'à la fin de la rencontre.

Après le but de Manuel Wiederer en désavantage numérique à 6:47 de la deuxième période, celui d'Askew marqué 32 secondes plus tard a chassé Gabriel Morency. Carmine-Anthony Pagliarulo a plutôt bien fait en relève. Il semblait moins déconcentré et moins impressionné que la veille à Halifax. Le jeune portier n'a cédé que devant Jeremy McKenna dans la dernière minute de la période.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer