La reconstruction se poursuit à Drummondville

Le nouveau directeur général et entraîneur-chef des Voltigeurs... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le nouveau directeur général et entraîneur-chef des Voltigeurs de Drummondville, Dominique Ducharme

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

Après avoir tenté le tout pour le tout afin de soulever la Coupe du président au terme de la saison 2013-2014, les Voltigeurs de Drummondville ont connu deux saisons de misère, terminant chaque fois avec une maigre récolte de 56 points. Même si les blessures ont eu un grand rôle à jouer dans cette déconfiture, le conseil d'administration a choisi de se départir de Dominic Ricard, leur homme de confiance de longue date, et de faire confiance à Dominique Ducharme, qui a connu beaucoup de succès, notamment avec les Mooseheads de Halifax.

À L'ATTAQUE

Alex Barré-Boulet sera le pilier de l'attaque des Voltigeurs en vue de la prochaine saison. Il a inscrit 89 points au tableau la saison dernière dans une équipe moribonde et il est un sérieux candidat au titre de meilleur marqueur de la LHJMQ. Reste à savoir qui seront ses compagnons de trio. Michael Carcone a paraphé un contrat avec les Canucks de Vancouver et pourrait bien faire le saut chez les professionnels, alors que Joey Ratelle est fragile comme de la porcelaine. Il n'a disputé que 27 rencontres la saison dernière, totalisant 24 points. Il sera intéressant de suivre les jeunes loups des Voltigeurs qui occupaient une chaise qui n'était pas la leur la saison dernière mais qui devraient avoir moins de pression sur les épaules, maintenant qu'ils ont gagné en expérience. Les ajouts du Russe Pavel Kolygin (9e au total au repêchage européen), Noah Corson et de Matthew Newbury risque d'amener une nouvelle dimension.

À LA DÉFENSIVE

C'est à la ligne bleue que les Drummondvillois risquent de connaître le plus de difficultés. Les départs des vétérans Sergei Boïkov, Justin Guénette et, plus récemment, Kevin Laliberté seront difficiles à combler. Frédéric Aubé en aura beaucoup sur les épaules et risque d'avoir du temps de glace à profusion. Il sera un pilier à la ligne bleue tout en servant de mentor pour les plus jeunes. Des six autres défenseurs qui composent la brigade, seulement trois ont déjà mis les pieds sur une glace de la LHJMQ. Si on exclut Benjamin Gagné, ils totalisent 31 parties et un seul point. Les recrues Jarrett Baker et Xavier Bernard constituent de beaux projets, mais il faudra s'armer de patience.

DEVANT LE BUT

Les Voltigeurs de Drummondville fondent beaucoup d'espoirs sur... (Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 5.0

Agrandir

Les Voltigeurs de Drummondville fondent beaucoup d'espoirs sur le gardien saguenéen Olivier Rodrigue.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

En théorie, les Voltigeurs misent sur deux gardiens de 19 ans en vue de la prochaine saison : Frédéric Foulem et Anthony Dumont-Bouchard. Ce dernier est toutefois tenu hors de combat par une commotion cérébrale qu'il a subie au terme de la dernière saison. C'est d'ailleurs ce qui lui a fait rater les dernières séries éliminatoires. Cette blessure à durée indéterminée permettra à Olivier Rodrigue, le troisième choix au total du dernier repêchage, de faire ses premières armes rapidement dans le Circuit Courteau. Rodrigue représente l'avenir des Voltigeurs et la carte maîtresse de la reconstruction. Il ne faut toutefois pas s'attendre à des miracles dès cette saison, vu son jeune âge et son manque de maturité. Même s'il a 19 ans, Foulem n'a que 20 parties d'expérience dans la LHJMQ et a des statistiques peu reluisantes.

PRÉVISIONS

Les Voltigeurs de Drummondville ont été les meilleurs au cours des rencontres préparatoires, ne subissant qu'un seul revers en temps réglementaire en 10 affrontements. Si ce résultat est de bon augure et que l'arrivée de Dominique Ducharme amène un vent d'optimiste, la saison s'annonce encore difficile pour les Rouges. Il faut s'attendre à ce que des joueurs comme Barré-Boulet et Aubé se retrouvent sur le marché lors de la période de transaction des Fêtes et que l'équipe flirte encore avec les bas-fonds du classement. Cette dernière année de misère jettera les bases d'une formation améliorée qui pourrait aspirer aux grands honneurs d'ici 2020.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer