L'ère post-Benoît Groulx à Gatineau

Le nouvel entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, Mario... (Le Droit, Patrick Woodbury)

Agrandir

Le nouvel entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, Mario Duhamel, aura la délicate mission de faire oublier son prédécesseur Benoît Groulx, trois fois gagnant de la Coupe du Président en 13 saisons avec le club de l'Outaouais.

Le Droit, Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir passé 13 des 15 dernières saisons sous le régime de Benoît Groulx, les Olympiques amorcent une ère nouvelle avec la rentrée de Marcel Patenaude comme directeur général et de Mario Duhamel comme entraîneur-chef. Ils héritent d'un club avec quatre grandes vedettes de la LHJMQ, mais après Alex Dostie, Yakov Trenin, Vitalii Abramov et Nicolas Meloche, il y a des points d'interrogation. Appuyée par deux gardiens d'expérience, la défensive est certes solide, mais la profondeur de l'équipe sera mise à rude épreuve à l'attaque.

À L'ATTAQUE

Sans aucun doute, Mario Duhamel n'aura pas à se creuser la tête s'il a besoin d'aller chercher un but en fin de match. Il n'aura qu'à réunir Alex Dostie, Vitalii Abramov et Yakov Trenin au sein d'un même trio. Les deux Russes et le vétéran de 19 ans font assurément partie des 15 meilleurs attaquants de la LHJMQ. Le problème des Olympiques ne se situe pas là, mais plutôt dans les autres trios. Âgé de 20 ans, Zack MacEwen semble s'avérer une très bonne acquisition, mais qui d'autre marquera des buts chez les Olympiques? Chiwetin Blacksmith, Austin Eastman, Charles-Olivier Ouimet, Vincent Milot-Ouellet, Jeffrey Durocher, Eric Eschweiler? Faites vos jeux. Ils ont le potentiel, mais ils ont tout à prouver.

À LA DÉFENSIVE

Nicolas Meloche (photo) prendra la relève d'Alexandre Carrier.... (Archives Le Droit) - image 4.0

Agrandir

Nicolas Meloche (photo) prendra la relève d'Alexandre Carrier.

Archives Le Droit

La plus grosse perte des Olympiques par rapport à la saison dernière se trouve en défensive. Capitaine des deux dernières années, Alexandre Carrier fera le saut au hockey professionnel après avoir passé quatre bonnes saisons à Gatineau. Heureusement, il est presque le seul à ne pas être de retour. Guillaume McSween a choisi de quitter l'équipe en déduisant que les Olympiques allaient chercher à le remplacer par un attaquant de 20 ans éventuellement. En l'absence de Carrier, c'est Nicolas Meloche qui prendra le relais comme général de la défensive. L'espoir de l'Avalanche du Colorado sera appuyé par plusieurs joueurs d'expérience comme Alex Breton, Marc-Olivier Crevier-Morin, Gabriel Bilodeau et Jean-Sébastien Taillefer. Ensemble, ils formeront une défensive difficile à affronter pour les attaques adverses.

DEVANT LE BUT

Les Olympiques ont deux gardiens numéro un dans... (Archives LeDroit) - image 6.0

Agrandir

Les Olympiques ont deux gardiens numéro un dans leur équipe avec Mark Grametbauer et Mathieu Bellemare.

Archives LeDroit

PRÉVISIONS

Si plusieurs équipes se questionnent sur leur duo de gardiens dans la LHJMQ cette saison, ce n'est pas le cas chez les Olympiques. Mathieu Bellemare a été la recrue défensive par excellence dans le circuit Courteau à 17 ans l'an dernier. Avec Mark Grametbauer, il a formé le duo qui a accordé le moins de buts de la ligue en 2016-2017. Lui aussi rendu à 18 ans, Grametbauer participe actuellement au camp du Lightning de Tampa Bay. Les Olympiques ont deux gardiens numéro un dans leur équipe. Une cohabitation à long terme entre deux gardiens de cette trempe n'est pas idéale. Une transaction aux Fêtes pourrait permettre aux Olympiques de colmater des brèches ailleurs, surtout qu'à 17 ans, Tristan Bérubé est prêt à jouer dans la LHJMQ.

Le début de saison sera crucial pour les Olympiques. Parce qu'ils ont des ingrédients pour faire un bout de chemin dans les prochaines séries, ils devront décider s'ils ont les ressources nécessaires pour faire un coup d'éclat cette saison ou s'il vaut mieux liquider certains effectifs à gros prix afin d'assurer leur avenir. Les Olympiques ont échangé plusieurs hauts choix au repêchage depuis quelques années et ça commence à les rattraper. Essentiellement, ils n'ont pas de relève. Après cette année, ils seront en danger de rater les séries pour la première fois depuis 1984. Tout un dilemme attend Marcel Patenaude aux Fêtes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer