La LHJMQ ne sévit pas contre des propos racistes

Le directeur de la sécurité des joueurs de... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Le directeur de la sécurité des joueurs de la LHJMQ, Raymond Bolduc, a jugé qu'il n'y avait pas matière à sévir à l'endroit de Gabryel Paquin-Boudreau, des Olympiques, pour des propos qui auraient été tenus à l'endroit de Yanick Turcotte (photo).

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Gatineau) Après avoir mené son enquête auprès des parties impliquées, le directeur de la sécurité des joueurs de la LHJMQ, Raymond Bolduc, a jugé qu'il n'y avait pas matière à sévir à l'endroit de Gabryel Paquin-Boudreau, des Olympiques, pour des propos qui auraient été tenus à l'endroit de Yanick Turcotte, des Remparts, dans le match de vendredi, faute de preuve concluante.

Le préfet de discipline a rendu son jugement après avoir discuté avec les joueurs concernés, leurs entraîneurs-chefs, ainsi que les quatre officiels du match. Ces derniers, seule partie neutre dans l'histoire, n'étaient pas près du banc des Remparts, lorsque l'événement serait survenu et n'en ont donc pas été témoins. En bout de ligne, ce fut «la parole des uns contre la parole des autres».

Cela ne met pas un terme à l'histoire pour autant du côté des Remparts, qui espèrent toujours que l'attaquant des Olympiques offre des excuses personnelles au dur à cuire des Diables rouges, un jeune homme dont le père est québécois et la mère haïtienne.

Selon l'entraîneur-chef Philippe Boucher, les propos qui lui ont été rapportés par ses joueurs sont totalement inadmissibles et auraient certainement menés à une sanction sévère s'ils étaient tombés dans l'oreille d'un officiel.

«Je respecte la décision de la ligue, mais le clip est clair : il n'y a pas d'officiels à l'entour. Mais le clip est aussi clair que c'est arrivé devant notre banc. Et on a très bien entendu ce qui a été dit. On va s'attendre à des excuses de la part du joueur même s'il dit que ce n'est pas arrivé», a laissé entendre Boucher.

Groulx fait confiance à Paquin-Boudreau

Chez les Olympiques, à qui la ligue a rappelé sa politique de tolérance zéro pour tout ce qui est propos racistes, Benoît Groulx considérait qu'il ne s'agissait que de qu'en-dira-t-on.

«Pour nous autres, ça ne s'est pas passé. Les joueurs des Remparts disent ceci. Les joueurs des Olympiques de Gatineau disent cela. Les coachs de Gatineau n'ont rien entendu. Les coachs des Remparts n'ont rien entendu. Je ne commencerai pas à commenter des histoires de ce que les joueurs des Remparts et les joueurs des Olympiques ont dit», a fait savoir le pilote, qui a échangé quelques mots avec Boucher sur le bord de la patinoire, pendant l'entraînement matinal des Gatinois.

Groulx préfère faire confiance à la parole de son joueur, Paquin-Boudreau. Ses coéquipiers et lui sont d'ailleurs bien au fait de la politique de la ligue en matière de discrimination.

«Quand ç'a sorti, mon joueur a dit qu'il n'avait rien fait. Philippe Boucher croit ses joueurs. Moi, je crois mon joueur. [...] Cela dit, ce n'est pas acceptable. Jamais les Olympiques de Gatineau ne cautionneraient quelque chose comme ça et nos joueurs sont au courant de ça», a soutenu Groulx.

Les Remparts s'étaient retrouvés au coeur d'une autre controverse raciste en mars 2011, alors que Guillaume Asselin, des Saguenéens, avait été suspendu deux matchs pour avoir proféré des insultes racistes à l'endroit de Mikaël Tam. Chicoutimi avait de plus écopé de 500 $ d'amende.

Depuis qu'il est en poste, Raymond Bolduc n'a sévi que «trois ou quatre fois» dans des cas de propos inappropriés. Plusieurs autres plaintes ont été déposées, mais n'ont pas mené à des sanctions.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer