Fracture de l'omoplate pour Impose

Auguste Impose... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Auguste Impose

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Blessé à l'épaule lors du match de dimanche dernier, contre Rimouski, Auguste Impose souffre finalement d'une fracture à l'omoplate et sera absent pour une période de deux à quatre semaines.

Une visite en salle de radiographie - pas celle du Centre Vidéotron qui sert de bureau à l'entraîneur-chef Philippe Boucher dans l'attente d'une équipe de la LNH à Québec - a révélé, jeudi, qu'il y avait une fissure. Bien que déçu, le joueur suisse n'avait pas le moral dans les talons.

«Il ne faut pas que ça me démoralise, ce n'est pas comme si j'allais louper six mois. Je vais aller dans le gym pour ne pas perdre la forme», disait-il, vendredi matin, à sa sortie d'une séance de vélo stationnaire.

Le bras en écharpe, Impose ne pensait pas avoir à s'absenter très longtemps à l'origine. Il ignorait cependant que le malaise cachait une micro-fracture. «Au début, le spasme était tellement contracté qu'il était impossible de voir ce qu'il y avait. Par la suite, Steve [Bélanger, le thérapeute] a remarqué quelque chose de bizarre et soupçonnait une fracture», ajoutait le numéro 97.

Un nouveau rôle

Avant de tomber au combat, Impose apprivoisait une nouvelle position au centre. Auteur de trois buts et six passes en 16 matchs, il commençait à se sentir plus à l'aise sur les patinoires de la LHJMQ.

«J'avais un nouveau rôle au centre, je m'y habituais. Ça commençait à mieux aller, je trouvais mon rythme», expliquait le joueur européen de 18 ans débarqué en ville en début de saison.

Les défenseurs Alexandre Drapeau et Ross MacDougall ont aussi raté le match contre les Mooseheads, ce qui a permis à Christian Huntley et à Austin McEneny de revenir dans l'alignement. Le retrait permettait aussi à Drapeau de soigner un léger malaise au dos.

«Les deux [Drapeau et MacDougall] jouent du bon hockey, on leur a parlé avant la pratique. C'est correct qu'ils trouvent cela injuste, mais il faut aussi faire jouer les autres», notait l'entraîneur-chef Philippe Boucher, qui n'aura pas neuf défenseurs sous la main toute la saison.

Shaw persévérant

Par ailleurs, l'entraîneur adjoint Martin Laperrière se réjouissait d'apprendre que Logan Shaw, un ancien des Remparts, disputait un premier match dans la LNH, vendredi, avec les Panthers de la Floride.

«On parlait l'autre jour de certains qui n'avaient pas encore percé. Il y avait des attentes et ça avait été plus ou moins bien à sa saison de 20 ans avec nous, mais il a persévéré, je suis content pour lui.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer