Océanic : Beausoleil égale le record de Labonté

Serge Beausoleil a signé sa 176e victoire derrière le... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Serge Beausoleil a signé sa 176e victoire derrière le banc de l'Océanic dans une victoire 6-2 contre le Drakkar.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(BAIE-COMEAU) L'Océanic de Rimouski a signé un cinquième gain en six matchs cette saison, disposant de son adversaire de l'autre côté du Saint-Laurent, le Drakkar, par le pointage de 6-2. Pour Baie-Comeau, il s'agissait d'un sixième revers en sept sorties.

Tirant de l'arrière par un but après 40 minutes, le Drakkar semblait être en voie de renverser la vapeur, mais une mauvaise pénalité écopée par le vétéran Guillaume Beaudry en fin de deuxième a procuré un jeu de puissance en début de troisième aux locaux. Anthony Chapados n'a pas raté l'occasion de porter la marque 4-2. Tyler Bolland et Samuel Laberge se sont ensuite assurés de mettre le match hors de portée du Drakkar.

Malgré les six buts, Evgeny Kiselev n'a rien à se reprocher, lui qui a affronté 46 tirs. La moitié des filets qu'il a accordés ont été enregistrés alors que les siens étaient à court d'un homme. Avec 29 rondelles, Louis-Philip Guindon a été moins occupé, même s'il a eu à se signaler à quelques reprises.

«On a connu un très bon début de match, on était vraiment sur la rondelle», a lancé Serge Beausoleil, qui a signé sa 176e victoire derrière le banc de l'Océanic, un record d'équipe qu'il partage pour l'instant avec Doris Labonté. «En deuxième, on a mal géré notre avance, mais en troisième, on est heureusement revenus à notre identité.»

De belles choses

Son vis-à-vis Marco Pietroniro a vu de belles choses, mais pas assez pour espérer gagner des matchs. «En troisième, on n'a pas généré grand-chose et le but à quatre contre trois en partant nous a fait mal. Il faut s'assurer de jouer tout le temps comme on l'a fait en deuxième, ne pas donner trop de mauvais bonds et être opportunistes quand c'est le temps.»

L'Océanic a pris les devants tôt dans la rencontre. Hunter Moreau (4e) a lancé les hostilités à 5:14, durant une pénalité d'indiscipline purgée par Vaclav Karabacek. Andrew Picco (1er) a enchaîné avec trois minutes à faire à l'engagement.

Le Drakkar s'est montré plus menaçant au deuxième vingt, parvenant à battre Guindon à deux reprises. Raphaël Santerre, qui a bondi sur une rondelle libre dans l'enclave, et Karabacek, au terme d'une belle descente à droite, ont chacun marqué leur second de la campagne. La réplique de Rimouski est venue du bâton du Tchèque Nicolas Werbik, son premier en carrière.

***

NOTE : Le Drakkar a annoncé vendredi  l'acquisition de Matt Staples, un défenseur de 20 ans libéré par les Tigers de Medecine Hat, dans la Ligue junior de l'Ouest. Staples, un Américain du Texas, préconise un style défensif. Baie-Comeau revient donc avec quatre joueurs de 20 ans dans ses rangs, même si seulement trois par match peuvent être en uniforme. Staples devrait rejoindre l'équipe demain à Victoriaville.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer