Evgeny Svechnikov et Maxim Lazarev: le secret russe le mieux gardé

Après avoir inscrit le but de la victoire... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Après avoir inscrit le but de la victoire vendredi, Evgeny Svechnikov a dû se contenter de deux tirs au but et d'un différentiel de - 1 samedi dans la défaite de 2 à 0 face aux Remparts.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avant vendredi, les partisans des Remparts n'avaient pas eu la chance de voir évoluer les deux talentueux Russes des Screaming Eagles, Evgeny Svechnikov et Maxim Lazarev, ensemble face à leur équipe, cette saison. Lors de leurs deux rendez-vous de la campagne, l'un ou l'autre manquait à l'appel. Ils ne sont maintenant pas près de les oublier!

Dans une victoire de 8-5 sur les Remparts à Sydney le 13 décembre, Lazarev brillait avec un but, alors que Svechnikov était absent. Lors d'une défaite de 6-5 au Colisée Pepsi le 27 février, c'était au tour de Svechnikov d'éblouir avec deux buts, alors que son compatriote ne prenait pas part à la rencontre.

Le talent de Svechnikov, plus particulièrement, n'avait pas échappé au directeur général des Screaming Eagles, Marc-André Dumont. En 2013, il n'avait pas hésité à en faire son choix de deuxième ronde (63e au total) au repêchage européen de la LCH.

«J'étais allé voir Evgeny jouer en mars 2013. Ç'a confirmé ce qu'on savait. On n'avait aucun doute que c'était le real deal. Il avait joué à Victoriaville et à Drummondville au Championnat mondial des moins de 17 ans. Il a eu sept buts et une passe. Après ça, on l'a vu jouer, notre personnel, en Finlande, en février. Moi, je l'ai revu jouer au championnat national des joueurs nés en 1996 à Chelyabinsk [Russie]», a raconté le patron du département hockey des Screaming Eagles, vendredi.

Le gros ailier de 6'3" et de 205 livres, classé 21e joueur nord-américain sur la liste de mi-saison de la Centrale de recrutement de la LNH en vue du prochain repêchage, possède un bon coup de patin, un lancer précis et protège bien la rondelle. Qui plus est, il est responsable défensivement. Un ensemble de qualité qu'il déploie abondamment depuis le début de la série entre les Remparts et les Screaming Eagles.

«En séries, il faut que tes meilleurs soient tes meilleurs. Ceux qui ne connaissaient pas Svechnikov vendredi n'ont pas mis de temps à le connaître. C'est tout un joueur de hockey! Il est dominant. Lazarev joue du bon hockey aussi. [...] Je pense que Svechnikov, c'est peut-être l'un des joueurs les moins connus de la ligue et peut-être l'un des meilleurs de la ligue», a estimé l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, au sujet de l'attaquant, qui a accumulé 32 buts et 46 mentions d'aide, cette saison.

Chose certaine, il forme assurément avec Lazarev le meilleur duo de joueurs européens que les Screaming Eagles aient aligné depuis leur création! «On est contents de nos deux Euros. Avoir deux Russes au Cap-Breton, c'est la première fois. [...] Il y a eu quelques bons Euros, mais avoir deux Russes de premier plan comme ça, on est très satisfaits», a réitéré Dumont.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer