La Slovaquie surprend la Suède et remporte la médaille de bronze

Le gardien de but Denis Godla et Martin... (Photo: PC)

Agrandir

Le gardien de but Denis Godla et Martin Reway célèbrent leur victoire.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Neil Davidson
Le Soleil

(Toronto) Le capitaine Martin Reway a préparé trois buts, dont le but gagnant de Pavol Skalicky en début de troisième, et la Slovaquie a couronné son excellent tournoi en surprenant la Suède 4-2 pour mettre la main sur la médaille de bronze du Championnat mondial de hockey junior.

Huitièmes l'an dernier, les Slovaques quittent ce tournoi après avoir vaincu la Finlande, la République tchèque, l'Allemagne et la Suède, ne subissant que la défaite face au Canada (deux fois) et contre les États-Unis.

«C'est immense pour la Slovaquie, a affirmé Reway, un espoir du Canadien de Montréal. Pas seulement en raison des succès obtenus cette année, mais parce qu'on pourra maintenant penser pouvoir remporter des gros matchs comme ceux-là, et qu'on ne va plus dans ce genre de tournois pour perdre nos matchs.»

La Slovaquie n'avait remporté qu'une autre médaille dans cette compétition, également le bronze, en 1999.

«Je ne m'attendais pas vraiment à ce que nous gagnions une médaille, a déclaré l'entraîneur-chef Ernest Bokros par le truchement d'un interprète. Mais nous avons abordé le tournoi match par match. Nous savions par contre que nous pouvions bien jouer défensivement. Nous savions aussi que si nous voulions connaître du succès (lundi), nous allions devoir ouvrir le jeu.»

David Soltes, Mislav Rosandic et Patrik Koys ont aussi marqué pour les vainqueurs. William Nylander et Jens Looke ont répliqué pour la Suède, qui avait remporté cinq matchs d'affilée avant d'être défaite 4-1 par la Russie en demi-finales.

«Le vol de retour vers la maison sera bien long», a admis l'attaquant Axel Holmstrom.

Le point tournant du match est survenu en fin de deuxième, quand Julius Bergman a été chassé pour cinq minutes et une inconduite de partie pour avoir porté son bâton trop élevé à l'endroit de Koys, touché au cou, qui a dû recevoir de l'aide pour quitter la patinoire, mais qui a pu revenir dans le match.

Profitant de ces cinq minutes d'avantage numérique en début de troisième, les Slovaques ont pu rompre l'égalité de 2-2 quand Skalicky a battu Linus Soderstrom, auteur de 25 arrêts, entre les jambes d'un tir de l'enclave après une passe parfaite de Reway à 2:52.

Soderstrom a été retiré à la faveur d'un sixième patineur avec 2:28 à faire, mais les Suédois ont été incapables de créer l'égalité. Reway a plutôt alimenté Koys pour sceller l'issue de la rencontre.

Le gardien slovaque Denis Godla, l'une des étoiles du tournoi, a levé ses bras en triomphe au son de la sirène finale, avant d'être rejoint par ses coéquipiers. Il a stoppé 26 lancers dans cette victoire.

Départ canon

Les Slovaques se sont forgés une avance de 2-0 dans les quatre premières minutes de la rencontre. Soltes a d'abord ouvert la marque à 2:43 à la suite du revirement du défenseur Andreas Englund dans sa zone. Rosandic a doublé l'avance des siens 39 secondes plus tard. Après une autre belle passe de Reway, Rosandic s'est amené seul devant Soderstrom, qu'il a habilement déjoué.

Menés 2-0 à la marque et 5-0 aux tirs au but, les Suédois ont alors demandé un temps d'arrêt. À la reprise du jeu, ils ont peu à peu repris confiance.

«Je sentais que nous tentions de trop en faire, a expliqué l'entraîneur-chef de la Suède, Rikard Gordon. C'est pourquoi j'ai demandé notre temps d'arrêt.»

Nylander a ramené les Suédois à un but avec son troisième de la compétition à 10:22, à la suite d'un superbe échange vif autour du filet de Godla. Puis, à 16:22, Looke a fait 2-2 quand Christoffer Ehn l'a trouvé filant seul au filet.

Le début de la deuxième a été sensiblement identique à celui de la première, sauf que Reway, à qui les Suédois venaient de donner la rondelle, n'a pas été en mesure de déjouer Soderstrom en échappée, le gardien sortant la jambière au dernier instant.

Si les Slovaques ont dominé 13-6 au chapitre des lancers en deuxième, les deux équipes ont tout de même retrouvé leur vestiaire avec la marque inchangée. Mais ça n'allait pas durer, les Slovaques marquant sur leur premier tir au cours de leur surnombre de cinq minutes.

Les Suédois ont évité le pire en ne limitant leurs adversaires qu'à deux lancers pendant cette pénalité, mais ils ont été incapables de tromper Godla et revenir dans le match et terminent ainsi le tournoi en quatrième place.

«Ce sont les erreurs qui nous ont coûté le match, a analysé Nylander. Nous avons été nonchalants en possession de rondelle.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer