Marc-Olivier Roy se paie la traite

L'entraîneur-chef de l'Armada, Joël Bouchard, a tenté en... (Le Soleil, Jean Marie Villeneuve)

Agrandir

L'entraîneur-chef de l'Armada, Joël Bouchard, a tenté en vain de réveiller ses hommes durant le match contre les Remparts.

Le Soleil, Jean Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Marc-Olivier Roy a profité de la visite de son ancien club pour réussir un tour du chapeau dans une enlevante victoire de 6-3 des Remparts de Québec aux dépens de l'Armada de Blainville-Boisbriand,vendredi soir.

Et si ce match était une indication de ce qui attend désormais les amateurs de hockey au Colisée Pepsi, le reste de la saison pourrait être fort intéressant!

La table avait été bien garnie pour cette première rencontre entre les deux équipes détenues par le même propriétaire. D'ailleurs, Pierre-Karl Péladeau, l'actionnaire de contrôle de Québecor, a assisté au match directement derrière le banc des Remparts.

Au cours de la journée, les Remparts avaient réalisé quelques transactions (lire texte en page 66) qui changent leur portrait offensif. Mais le spectacle, il était sur la glace, chaque club jouant avec intensité, rapidité et combativité. Même une pluie de toutous a inondé la patinoire lors du premier but des locaux, celui de Dmytro Timashov.

«La meilleure équipe sur la glace a été de loin les Remparts, c'était évident. Ils étaient plus vites, plus alertes. Pour nous, ça a été plus dur, on est fatigués mentalement, mais les gars n'ont jamais abandonné», résumait Joël Bouchard, l'entraîneur-chef de l'Armada.

Roy s'est payé la traite face à ses ex-coéquipiers avec trois buts, en plus d'une passe. Il s'agissait de son deuxième tour du chapeau de la saison.

«J'avais été déçu de ne pas jouer, mercredi, j'étais prêt. Avant le match, j'ai fait un petit speech, c'est toujours excitant de jouer contre eux», racontait le joueur de 20 ans, en admettant que «ça n'avait pas été facile» avant le match avec tout le brouhaha des échanges.

«Tout un match»

Roy et Timashov (deux buts et deux passes) ont été les plus productifs, l'autre filet étant celui d'Adam Erne (20e) dans une cage déserte. À l'autre bout, Callum Booth a cédé devant Philippe Sanche, Brendan Hamelin et T.J. Melancon. Il a réussi un arrêt-clé sur une échappée en troisième quand les siens venaient de prendre les devants 4-3.

«Roy a joué tout un match, il voulait bien faire contre son ancien club. Et à chaque fois qu'il a joué avec Timashov, il a été bon. J'imagine aussi que ça s'éclaircit pour les 20 ans», soulignait l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher.

Il n'a pas craint que sa troupe joue nerveusement en raison des distractions. «Lorsqu'une équipe gagne et est soudée comme la nôtre, ça ne dérange pas. On a été très bons, surtout en première [en prenant une avance de 2-0] et en troisième, l'échec-avant est notre marque de commerce, ça peut rendre la vie difficile pour l'adversaire», ajoutait-il, en soulignant que les cinq jeux de puissance accordés aux visiteurs en deuxième auraient pu faire mal.

Jérôme Verrier faisait ses débuts avec sa nouvelle formation. Les spectateurs ont eu l'occasion de faire plus ample connaissance avec lui lorsqu'il a bénéficié d'un lancer de punition bloqué par Samuel Montembeault en deuxième.

NOTES: S'il revêt l'uniforme à nouveau, Olivier Thibodeau portera le numéro 94 après avoir donné le 77 à Verrier... Les Remparts disputent un deuxième match en moins de 24 heures, cet après-midi (16h) contre les Tigres, à Victoriaville.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer