Grand ménage chez les Sags: Serge Beausoleil sympathise avec Patrice Bosch

Le dg Marc Fortier (photo) et l'entraîneur-chef Patrice... (Photothèque le Soleil)

Agrandir

Le dg Marc Fortier (photo) et l'entraîneur-chef Patrice Bosch ont écopé pour le mauvais début de saison des Sags.

Photothèque le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carl Thériault

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Vendredi, l'Océanic de Rimouski a marqué quatre buts sans réplique en troisième période pour vaincre les Saguenéens de Chicoutimi par la marque de 5-3 et signer un huitième gain consécutif à domicile.

Après le match, Serge Beausoleil sympathisait avec son opposant Patrice Bosch, dont le congédiement a été annoncé en plein milieu du match sur Twitter. «Je suis au courant, mais je ne le crois pas encore. Personne ne mérite ça. J'apporte tout mon soutien à Patrice Bosch», a déclaré l'entraîneur-chef de l'Océanic.

C'est l'entraîneur adjoint des Sags, Patrick Gosselin, qui a rencontré la presse après la défaite. Il a répété à plusieurs reprises qu'il ne ferait aucun commentaire sur les rumeurs du congédiement de son patron. «On va parler de la game svp. On a joué un bon match de hockey. On est content des efforts, mais on aurait mérité mieux. On n'a pas les résultats qu'on aurait souhaités.»

Sa troupe menait pourtant 3-1 après 40 minutes de jeu. Frédérik Gauthier (5e), Vincent Dunn (10e), Christopher Clapperton (14e) - il a marqué le but vainqueur en avantage numérique avec 39 secondes à faire au match - et Simon Tremblay, (7e) ont toutefois fait tourner le vent de bord. «Le trio de Frédérick Gauthier a été phénoménal», a noté Beausoleil.

Samuel Morin (2e) a marqué l'autre but de l'Océanic. Laurent Dauphin, Charles Guévremont et Samuel Blier - Andrew Picco a lancé la rondelle dans son propre filet après que la rondelle eût heurté le poteau - ont répliqué pour les Sags. Après avoir accordé trois buts sur 11 tirs, Olivier Tremblay a cédé sa place à Philippe Desrosiers (11 arrêts) pour le début de la deuxième période. L'Océanic a mis Julio Billia à l'épreuve 35 fois.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer