Laurent Dauphin joueur par excellence au Match des meilleurs espoirs

Le gardien Zachary Fucale des Mooseheads de Halifax... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Le gardien Zachary Fucale des Mooseheads de Halifax a bloqué Adam Erne sur cette séquence. Mais l'attaquant des Remparts a tout de même réussi à tromper la vigilance de Fucale en comptant le premier but du Match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey.

La Presse Canadienne

Partager

(Halifax) Laurent Dauphin aura pleinement profité de son invitation de dernière minute au Match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey, (LCH) mercredi soir au Metro Centre, où le représentant des Saguenéens de Chicoutimi a été élu au titre de joueur par excellence de l'équipe Orr grâce à sa récolte d'un but et une passe dans une victoire de 3-0 contre celle de Don Cherry.

Comme il le fait depuis plusieurs semaines avec son club régulier, Dauphin a joué avec beaucoup de confiance au centre de ses rivaux des Remparts, Adam Erne et Nick Sorensen. Débarqué à Halifax après tout le monde, il repart en ayant laissé sa carte de visite aux nombreux dépisteurs de la LNH présents en ville.

«Je n'étais pas supposé être ici, mais je savais que j'étais capable. J'ai reçu l'appel, j'ai pris ma chance et ça va m'aider pour le reste de la saison. Je ne pense pas avoir perdu de points [pour le repêchage]», confiait celui qui n'a pas raté son exercice de mise en marché.

La chimie était bonne entre les deux joueurs des Remparts et lui. Frappé solidement dès sa première présence, Dauphin a ensuite relevé la tête pour se démarquer. «Quand j'ai compté, je ne l'ai pas trop réalisé. À la fin, les gars disait tous que j'allais être le joueur du match», notait-il à propos de sa nomination.

Le bâton d'Erne au Temple

Auteur d'un but hâtif qui lui a donné un élan pour le reste de la partie, Erne affichait pour sa part un large sourire en rentrant au vestiaire. Un employé de la LCH venait de lui demander son bâton afin de l'envoyer au Temple de la renommée, un honneur réservé à tous ceux ayant inscrit les filets victorieux de ce rendez-vous annuel.

«Stéphane [Savard, le préposé à l'équipement] ne saura pas où est mon bâton, mais je ne pense pas payer une amende parce que je ne le retournerai pas», blaguait l'Américain tout en soulignant l'excellence de Dauphin entre Sorensen et lui.

Sorenson ravi

De son côté, le Suédois était ravi du rendement de son trio et voyait la suite de la saison d'un bon oeil. «Même si j'ai été malade dernièrement et que ça me brassait dans le ventre au deuxième entracte, je me sentais bien. On a joué un bon match, on a marqué deux buts, j'étais sur la glace pour trois. Ça a été une belle expérience de me retrouver ici, il est maintenant le temps d'aider les Remparts. Dauphin a bien joué entre nous, c'est un très bon joueur. Anthony [Duclair] aussi a bien fait», disait-il à propos de l'autre représentant des Remparts qui a servi une belle passe dans l'enclave sur le but de Nick Petan.

À l'instar des joueurs de l'équipe Cherry, Frédérik Gauthier (Océanic) et Valentin Zykov (Drakkar) n'ont pas été des facteurs déterminants en raison de la domination de l'équipe Orr. Par contre, le gardien Philippe Desrosiers a participé au premier blanchissage de l'histoire du Match des meilleurs espoirs en bloquant six lancers, dont une chance de marquer de Nathan MacKinnon, blanchi tout comme Jonathan Drouin.

«Ils font toujours la même chose en avantage numérique, je savais qu'il lancerait là...», a avoué le portier de l'Océanic.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer