Patrick Roy estime que le Mondial junior doit revenir au junior

Selon Patrick Roy, la prestigieuse compétition doit continuer... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Selon Patrick Roy, la prestigieuse compétition doit continuer de se tenir dans des marchés de hockey junior.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partager

Dossiers >

Championnat mondial de hockey junior

Sports

Championnat mondial de hockey junior

Notre dossier sur le Championnat du monde de hockey junior. »

(Victoriaville) L'un des quatre copropriétaires du Groupe des Remparts, Patrick Roy, estime qu'il revient à une formation junior de recevoir le Mondial des moins de 20 ans et croit que son organisation se trouve en bonne position pour accueillir l'événement.

Agacé par l'intérêt manifesté récemment par des formations de la LNH, telles que les Maple Leafs ou le Canadien, de s'approprier le tournoi, le patron du département hockey des Remparts juge que la prestigieuse compétition doit continuer de se tenir dans des marchés de hockey junior.

«Je ne comprends pas pourquoi les équipes de la Ligue nationale essaieraient d'enlever cet événement-là aux organisations juniors. C'est là que tu vois que pour eux autres, c'est une question d'argent, contrairement à nous, pour qui c'est une passion. Je regarde seulement l'implication qu'on a dans la communauté, auprès des gens de Québec, tout ce qu'on fait aussi depuis une quinzaine d'années...

«Je pense que si on est capables d'accoter les demandes de Hockey Canada, et on est prêts à s'investir dans ça, qu'on mérite la chance de se faire entendre, contrairement à des endroits qui ne sont pas impliqués dans le hockey junior», a soutenu Roy, jeudi. C'est pourquoi ce dernier n'a pas hésité à participer au démarchage du projet, en accompagnant notamment une délégation de représentants de la région de Québec à Calgary, siège social de Hockey Canada.

Belle continuité

«Je me trouvais avec des gens de la ville et Sam Hamad [ancien ministre responsable de la Capitale-Nationale]. On est allés rencontrer David Branch [président de la Ligue canadienne de hockey] et Bob Nicholson [président de Hockey Canada]. On avait expliqué les mérites de la ville. De mon côté, je trouve que c'est une belle continuité pour notre organisation. On fait du junior. On est impliqués dans le junior...» laisse entendre Roy.

L'enthousiasme de ce dernier envers le projet ne doit toutefois pas être confondu avec un quelconque intérêt pour le poste d'entraîneur de la formation canadienne.

«Quand Claude [Rousseau, président du Groupe des Remparts] m'a parlé de ce projet-là, ça ne faisait pas partie du processus que je devienne entraîneur de l'équipe. Et si jamais j'ai le goût de le faire, je vais suivre et embarquer dans le processus que doit suivre chaque entraîneur. Mais pour le moment, ça ne fait pas partie de mes préoccupations.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer