Duels à Rivière-du-Loup

Dave Lévesque est un des golfeurs qui participeront... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Dave Lévesque est un des golfeurs qui participeront au tournoi de parties par trous disputé à Rivière-du-Loup en fin de semaine.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le golf s'avère plus excitant dans sa version duel en partie par trous. Ajoutez-y l'affrontement entre deux circuits professionnels concurrents du Québec et de l'Ontario et vous obtenez un mélange de boxe et de poker sur pelouse bien tondue. La fin de semaine s'annonce chaude à Rivière-du-Loup.

Au sens figuré. Car le froid et surtout le vent, incessant depuis quelques jours dans le Bas-Saint-Laurent, pourraient influer sur le déroulement du tournoi baptisé Coupe Lepage Millwork présentée par Desjardins tenu de jeudi à dimanche.

Le grand vainqueur empochera 12 000 $ des 70 000 $ en jeu, contre 7000 $ pour l'autre finaliste. Qui aura quand même franchi toute sa moitié du tableau et vaincu au passage cinq autres golfeurs du circuit qu'il représente au cours des trois premiers jours de compétition.

Grande première historique : 32 Québécois du Circuit Canada Pro Tour (CCPT) se mesurent à 32 Ontariens du Great Lakes Tour (GLT), au club de Rivière-du-Loup.

Dans un format en duel par élimination directe où le gagnant d'une ronde est celui des deux qui a remporté le plus de trous et pas nécessairement enregistré le meilleur pointage total, on passera de 64 golfeurs jeudi, à 32 vendredi matin, 16 vendredi après-midi, 8 samedi matin, quatre samedi après-midi et finalement, les deux ultimes combattants s'affronteront dimanche midi.

Peloton plus relevé

L'an dernier au même endroit, Dave Lévesque était venu à bout d'Éric Laporte en 17 trous (2 trous d'avance et 1 trou à faire) dans le même genre de tournoi, mais réservé au volet québécois du CCPT. Cette fois, le peloton sera autrement plus relevé. 

Lévesque compare le format match-play à un match de boxe où tu dois attaquer l'adversaire, rapporte le porte-parole du CCPT Réal Labbé, alors qu'une partie traditionnelle par coups ressemble davantage à un marathon.

Une part de bluff entre aussi ici en jeu, les belligérants se montrant agressifs sur chaque trou, chaque coup même. Ce n'est pas le moment ni l'endroit pour jouer défensif et attendre l'erreur de l'autre. L'heure est à tout tenter pour l'oiselet, quitte à risquer le boguey.

Les Lévesque Laporte, Marc-Étienne Bussières, Sonny Michaud, Jean‑Philip Cornellier, Tim Alarie, Pierre-Alexandre Bédard et Jérôme Blais sont tous au rendez-vous dans le camp du CCPT, entre autres.

En tête de l'Ordre du mérite cette saison et vainqueur de l'Omnium du Québec en juillet, Bussières amorce toutefois l'aventure contre une grosse pointure avec le Beauceron Max Gilbert qui, parce qu'il fréquente le Mackenzie Tour, volet canadien de la PGA, n'a cumulé que peu de points sur le CCPT et se classe donc 32e du groupe.

Détenteur du sommet du classement du GLT, Stephane Dubois mène le contingent ontarien composé des Beon Yeong Lee, gagnant de la Coupe Canada la fin de semaine dernière à Victoriaville, l'ancien de la PGA David Morland IV, Branson Ferrier, Michael Jiggins, Brendan Leonard et Mark Hoffman.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer