Tiger revient après 466 jours

Tiger Woods, que l'on voit ici après le... (AFP, Christian Petersen)

Agrandir

Tiger Woods, que l'on voit ici après le pro-am disputé mercredi aux Bahamas, effectuera jeudi son retour au jeu officiel lors du tournoi au profit de sa fondation.

AFP, Christian Petersen

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Nassau

Après 15 mois de souffrances et de doutes, l'ancien no 1 mondial Tiger Woods fera un retour très attendu sur le circuit PGA à partir de jeudi lors de «son» tournoi, le Hero World Challenge.

À bientôt 41 ans, le golfeur le plus célèbre de la planète retrouvera donc les verts et a déjà remporté une petite victoire sur lui-même. Depuis sa dernière apparition sur le circuit de la PGA en août 2015 lors du Wyndham Championship, Woods a été opéré en octobre 2015 au dos (micro-disectomie) pour la troisième fois en 18 mois. Il a souffert aussi bien physiquement que moralement, au point d'envisager, brièvement, de tout abandonner.

«Cela n'a pas été facile, il a fallu beaucoup travailler. Pendant un ou deux mois, j'étais coincé dans mon lit, je ne pouvais rien faire sans aide», a-t-il rappelé.

Même son retour n'a pas été simple. Il avait initialement prévu de participer en octobre au Safeway Open, première épreuve de la saison 2016-2017 programmée à Napa, près de San Francisco, avant de se raviser à seulement trois jours du début de l'épreuve. Il a finalement choisi un cadre idyllique dans le luxueux domaine d'Albany, près de Nassau, loin de l'agitation que son retour aurait suscitée aux États-Unis.

Le Hero World Challenge n'est pas une épreuve comme les autres. Organisé au profit de la fondation Tiger Woods, il oppose seulement 18 joueurs invités. Mais Woods, vainqueur de 79 titres PGA dans sa carrière, dont 14 du grand chelem, ne revient pas pour faire de la figuration.

«Je vais essayer de remporter ce tournoi. Bubba [Watson] s'était imposé en 2015 avec un score de - 25, c'est un sacré défi, surtout quand on n'a pas joué depuis longtemps», a prévenu Woods.

«Je vais faire le maximum, je vais tenter de bien frapper la balle, de bien la placer sur les verts, de réussir mes coups roulés et, avec un peu de chance, je serai encore dans la course pour la victoire dimanche», a espéré l'Américain qui a dominé le monde du golf pendant 683 semaines.

«Je suis nerveux, car j'aime ce que je fais, il faut juste que je retrouve le rythme de la compétition. J'espère que cela se fera vite», a-t-il admis. «Gagner est un processus, je suis juste au début de ce processus», a ajouté celui dont le dernier succès remonte au Championnat du monde de golf (WGC) d'Akron en août 2013.

Circuit chamboulé

Tombé à la 898e place mondiale, Woods retrouvera un circuit de la PGA complètement chamboulé avec l'émergence des Américains Jordan Spieth et Dustin Johnson et de l'Australien Jason Day, le numéro un mondial. Mais il fait toujours rêver les amateurs de golf, les dirigeants du circuit de la PGA, les annonceurs et même ses rivaux.

«Peu importe son résultat, nous voulons notre champion, nous voulons notre Tiger Woods. On va enfin le revoir sur le circuit, c'est enthousiasmant», a insisté Watson.

Woods qui a longtemps été obnubilé par le record de titres du grand chelem de Jack Nicklaus (18), a refusé d'évoquer cette quête. «Mon objectif est de faire une saison entière, on verra ce qui se passera», a conclu le «Tigre», dont le meilleur résultat depuis trois ans est sa 10e place au Wyndham Championship, sa dernière compétition en date, il y a 466 jours...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer