In Gee Chun passe à l'histoire

Même avec son trophée dans les mains, In... (AP, Laurent Cipriani)

Agrandir

Même avec son trophée dans les mains, In Gee Chun peinait à croire ce qui lui arrivait.

AP, Laurent Cipriani

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jerome Pugmire
Associated Press
Evian Les Bains

Grâce à une carte finale de 69 dimanche, deux coups sous la normale, In Gee Chun a remporté avec panache le Championnat Evian de la LPGA et inscrit un record de l'histoire du golf, tous genres confondus.

La Sud-Coréenne de 22 ans a calé un difficile roulé de dix pieds pour compléter le tournoi avec un total de 263 et une fiche de moins-21. Il s'agit du meilleur score par rapport à la normale lors d'un tournoi majeur de 72 trous.

La marque de moins-20, chez les hommes, appartenait au Suédois Henrik Stenson et à l'Australien Jason Day. Stenson a réussi l'exploit cet été, lors de l'Omnium britannique, tandis que Day avait réalisé ce même tour de force lors du Championnat de la PGA, en 2015.

Du côté féminin, le record était de moins-19 et appartenait à quatre golfeuses.

Chun a mené le tournoi du début à la fin, bien qu'elle partageait le premier rang après la ronde initiale avec sa compatriote Sung Hyun Park, qui a également joué 69 dimanche.

Park a terminé à égalité en deuxième place avec sa compatriote So Yeon Ryu (66), à quatre coups de la gagnante.

La Canadienne Brooke M. Henderson a joué 70 dimanche, pour une fiche cumulative de 277. Elle a terminé au neuvième échelon, à égalité avec la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn et l'Américaine Gerina Piller.

La Québécoise Maude-Aimée Leblanc a signé une carte de 71 pour un total de 291.

Chun, gagnante d'un deuxième tournoi du Grand Chelem en carrière, avait raté le seuil de qualification à ce même tournoi l'an dernier et avait dû se contenter du 65e rang en 2014.

Du golf impeccable

Pendant quatre jours, Chun a frôlé la perfection, autant sur les tertres de départ que sur les verts. Sa seule faute importante est survenue au neuvième trou, pendant la troisième ronde, lorsqu'elle a commis un double boguey. Et là encore, elle avait su limiter les dégâts après avoir accepté une pénalité de deux coups.

Dimanche, la Sud-Coréenne n'a enregistré qu'un seul boguey, sur le 14e vert. Toutefois, elle a immédiatement corrigé le tir avec un oiselet au trou suivant, pour ramener sa fiche à moins-21. Elle est venue à quelques centimètres près d'inscrire un autre oiselet au 16e trou, mais sa balle s'est arrêtée tout juste à court de la cible.

Chun, qui avait remporté l'Omnium des États-Unis l'an dernier, est aussi devenue la deuxième joueuse dans l'histoire de la LPGA à signer ses deux premières victoires en carrière lors de tournois majeurs. L'autre est Se Ri Pak, également de la Corée du Sud, en 1998.

Pendant un instant, il semblait que Chun ne parviendrait pas à écrire une page d'histoire du golf, lorsque son coup de départ, au 18e, a abouti dans l'herbe haute, à gauche de l'allée. Elle a cependant choisi l'option la plus sûre en utilisant un cocheur d'allée pour ramener sa balle dans l'allée, à environ 95 verges du fanion.

Elle a ensuite fait survoler sa balle au-dessus de l'obstacle d'eau, jusque sur le vert.

Après avoir calé son roulé historique, elle a levé les deux bras et souri.

Mais elle n'avait pas anticipé la suite, alors que la championne en titre Lydia Ko lui a versé du champagne sur la tête.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer