Streb rejoint Walker en tête

Robert Streb a égalé le record du circuit... (AP, Seth Wenig)

Agrandir

Robert Streb a égalé le record du circuit au New Jersey, ce qui le propulse ex aequo en tête du Championnat PGA.

AP, Seth Wenig

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
SPRINGFIELD

Robert Streb a remis une carte de 63, vendredi au New Jersey, pour égaler le record du circuit en tournoi majeur et se hisser au sommet à égalité avec Jimmy Walker après la deuxième ronde du Championnat de la PGA.

Streb a réussi huit oiselets et un boguey pour devenir le 28e joueur à jouer 63 dans un tournoi de grand chelem. L'Américain de 29 ans en est à sa deuxième participation au Championnat de la PGA, lui qui a terminé 10e l'an dernier à Whistling Straits.

Streb a conclu la ronde avec trois oiselets à ses quatre derniers trous pour atteindre le chiffre magique. Il a réussi un coup roulé de 20 pieds pour l'oiselet au neuvième trou, son dernier de la journée.

«Je suis heureux de me joindre à ce club sélect qui semble grandir de plus en plus», a déclaré Streb.

Walker et lui affichaient un score cumulatif de - 9, ce qui égale le record du Championnat de la PGA après 36 trous. Il est détenu par sept joueurs, le dernier étant Jason Dufner qui l'avait emporté en 2013.

Walker, malgré deux derniers trous difficiles, a joué 66. Meneur après la première ronde, il a joué la dernière normale 5 de manière peu conventionnelle. Il a envoyé son coup de départ au 17e trou sur le patio d'une des tentes d'accueil. Il a pu laissé tomber sa balle en bordure du terrain et il a finalement réussi la normale. Au 18e, il a envoyé son coup de départ à l'eau et a raté un coup roulé de cinq pieds pour se contenter d'un boguey, son seul de la journée.

Malgré tout, il partage la tête d'un tournoi du grand chelem à l'aube des deux dernières rondes. «Ce sera une nouvelle expérience et ce sera plaisant», a commenté Walker. «Il faut quand même livrer la marchandise. Peu importe quel est le tournoi.»

Day remet une carte de 65

Emiliano Grillo a joué 67 et le champion en titre Jason Day a ramené une carte de 65 pour finir à - 7. Le champion de l'Omnium britannique, Henrik Stenson, était à - 6 après une deuxième ronde de 67.

Phil Mickelson a respecté le seuil de qualification et il a été celui qui a le plus animé le spectacle. Il a amorcé sa ronde avec un triple boguey puisque son premier coup de la journée s'est retrouvé hors limite, sur le chemin qui mène au club de golf. Il a passé le reste de la ronde à tenter de réparer cette erreur et il a conclu avec un oiselet au 18e pour jouer 70.

«Je crois que dans l'histoire du Championnat de la PGA, c'est le pire départ. Je vais devoir vérifier», a-t-il lancé à la blague.

Plus d'une vingtaine de joueurs étaient séparés par cinq coups à l'aube de la fin de semaine, un groupe qui inclut Martin Kaymer, Patrick Reed et même Rickie Fowler, qui a terminé sa ronde avec un oiselet et un aigle.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer