Vincent Blanchette veut un deuxième Duc de Kent

Vincent Blanchette espère qu'il pourra embrasser une deuxième... (Photothèque Le Solei, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Vincent Blanchette espère qu'il pourra embrasser une deuxième fois la coupe récompensant le vainqueur du Duc de Kent.

Photothèque Le Solei, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les vainqueurs du Duc de Kent forment un club prestigieux. Mais les golfeurs qui ont triomphé plus d'une fois au fameux tournoi amateur du Royal Québec composent un groupe encore plus estimable. Et Vincent Blanchette veut en faire partie.

«C'est sûr que c'est possible d'en gagner deux de suite!» a prédit le champion en titre, dans un échange de messages avec Le Soleil. «Ça va prendre de la patience et une bonne première ronde pour être dans la course. Le putter va devoir contribuer», annonce l'athlète de 23 ans de Châteauguay, à propos de la compétition disputée vendredi et samedi.

L'an dernier, Blanchette avait enlevé les grands honneurs par deux coups, à -7, propulsé par une première ronde de -5. Il s'est alors promis de revenir pour la 82e présentation et peut-être enfin rejoindre les Raoul Ménard, Mathieu Rivard, Lee Curry, Graham Cooke (5 fois), Pierre Trépanier et autres Léo Bourgault parmi les multiples champions.

Mais le Duc de Kent n'est pas le tournoi amateur le plus prisé dans la province pour rien. Le rendez-vous de Boischatel provoque toujours de fortes rivalités comme deuxième tranche de la triple couronne amateur québécoise, entre l'Alexandre de Tunis et le championnat provincial.

Un 54e Duc pour André Gagné

Gagnant du Tunis lundi, à Ottawa, Hugo Bernard hésitait encore jeudi à participer au Duc. Inscrit, le résident de Saint-Hilaire prendra sa décision au réveil, vendredi. Son départ est fixé à 8 h 20.

Pierre-Alexandre Bédard, lui, ne fait pas de cachette sur sa présence. Deuxième les deux dernières années, le représentant du club Cap-Rouge aimerait enfin mettre la main sur le gros trophée et non pas seulement celui du meilleur joueur de la région au tournoi.

Aussi à surveiller, Étienne Papineau et Joey Savoie, coéquipiers de Blanchette au club Pinegrove. Papineau sort du Cégep St. Lawrence de Québec et vient de terminer deuxième au Tunis. En 2015, Bédard, Bernard et Savoie ont tous fini au deuxième rang du Duc, à deux coups de Blanchette.

Soulignons la 54e participation au Duc de Kent d'André Gagné, véritable force locale de la nature ayant combattu le cancer. L'homme de bientôt 72 ans a remporté le tournoi trois fois, en 1966, 1975 et 1979, et avait pris une respectable 17e position, l'an dernier, avec la normale.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer