Le jeu de Woods en dit long sur sa santé

Tiger Woods n'a pas disputé un seul tournoi... (AP, Alex Brandon)

Agrandir

Tiger Woods n'a pas disputé un seul tournoi de la PGA depuis 2015. Il a joué récemment quelques rondes amicales, mais aucune de 18 trous.

AP, Alex Brandon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Bethesda, Maryland

Tiger Woods n'a pu s'empêcher de grimacer pendant ses trois élans d'échauffement, après être demeuré assis pendant 30 minutes par une matinée froide et venteuse au Congressional Country Club, lundi, pour parler du tournoi dont il est l'hôte.

Invité à effectuer un coup de départ cérémonial des jalons les plus rapprochés du 10e tertre, une normale 3, il a expédié son premier coup dans le lac qui protège le devant du vert. Il a demandé une autre balle, mais le résultat a été le même. Encouragé par des responsables, il a tenté sa chance une fois de plus. Cette fois-ci, la balle a franchi l'obstacle, mais pas suffisamment. La balle a atterri sur une abrupte berge devant le vert, avant de reculer jusque dans l'eau.

Ces trois coups de départ sur le terrain qui accueillera le Quicken Loans National - un tournoi qui vient en aide à sa fondation - ont servi de réponse à une question qui perdure : quand sera-t-il prêt à jouer au golf de façon compétitive?

«Je m'entraîne à la maison, et la progression est bonne. J'espère jouer, a déclaré Woods. C'est la question que j'entends constamment. Quand allez-vous revenir, quand allez-vous jouer? C'est toujours la même chose. Si je le savais, je vous le dirais, parce que ce serait agréable de le savoir.»

Woods, qui s'est soumis à deux opérations au dos l'automne dernier, dit se sentir plus fort et frapper la balle avec plus d'autorité. Le tournoi au Congressional Country Club sera présenté du 23 au 26 juin, une semaine après l'Omnium des États-Unis. Or, il semble évident que Woods y tiendra un rôle de spectateur.

Âgé de 40 ans, Woods n'a pas joué depuis août 2015 et il a glissé au 524e rang du classement mondial. Lundi, il a déclaré qu'il ne pouvait s'entraîner autant que par le passé. Il a disputé quelques rondes amicales au Medalist, son terrain en Floride, mais aucune de 18 trous même s'il dit que physiquement, il serait apte à le faire.

«Tous les aspects de mon jeu se replacent. Il s'agit d'aller chercher une certaine régularité, précise Woods. Et ensuite de maintenir cela non seulement avec les amis au Medalist et d'essayer de leur soutirer quelques dollars, mais aussi contre les meilleurs joueurs au monde, ce qui est totalement différent.»

Situation frustrante

S'il était en santé, le mois de juin serait fort occupé pour Woods, à commencer par le Memorial, suivi de l'Omnium des États-Unis à Oakmont, puis du Quicken Loans National, qu'il a remporté en deux occasions. Sans confirmer qu'il ferait impasse sur ces tournois, il a reconnu qu'il était frustrant de ne pas pouvoir jouer sur des parcours où il a connu du succès.

«Je veux jouer. Faites-moi confiance, c'est ce que je veux. L'objectif est de me rétablir, mais j'ignore si ce sera la semaine prochaine ou dans un an. Mes médecins ne le savent pas, et je ne le sais pas.»

Woods a aussi admis qu'il avait songé prendre sa retraite du golf après sa première opération au dos, une microdiscectomie en 2014. «Est-ce que je veux me soumettre à tout le processus nécessaire pour effectuer un retour? Certaines parties de moi disaient oui, d'autres disaient non. Parce que c'est dur. Si vous n'avez jamais vécu des douleurs névralgiques, c'est quelque chose!»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer