Augusta voit loin pour ses «patrons»

Jason Dufner s'est retrouvé en mauvaise posture au... (AP, David J. Phillip)

Agrandir

Jason Dufner s'est retrouvé en mauvaise posture au 13e trou, mais il a tout de même réussi à sauver sa normale 5. L'Américain de 39 ans a terminé sa journée à 76.

AP, David J. Phillip

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Réal Labbé, collaborateur spécial</p>
Réal Labbé

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Augusta) On ne peut pas dire que le Tournoi des maîtres et le club Augusta National est dirigé au jour le jour. Et on ne parle pas non plus d'un plan quinquennal.

La planification se fait sur une vingtaine d'années. En ayant toujours en tête la sécurité et le bien-être de la clientèle. Les «patrons» comme on les appelle ici.

L'année dernière, à sa conférence de presse annuelle, le président Bill Payne avait mentionné que le réaménagement du terrain de stationnement serait refait, que la rue Berckmans, entre le stationnement et le terrain de golf, était un irritant pour les amateurs et qu'une correction serait apportée.

C'est fait. Le noeud du problème était la rue Berckmans. Il a fallu quelques discussions avec les autorités de la ville, mais comme on dit ici, ce que le club Augusta National veut, la Ville ne s'y oppose pas. Même que le président Payne avait lancé l'an dernier, à la blague, que si la municipalité avait besoin d'un prêt, le club pouvait lui avancer l'argent nécessaire.

La rue Berckmans est maintenant reconfigurée et interdite au trafic, excepté pour les besoins du club. Des guérites empêchent les véhicules locaux de «couper au travers». Ce qui donne une plus grande facilité pour permettre le passage des spectateurs vers les portes d'entrée sur le terrain.

La nouvelle Berckmans passe maintenant au milieu du stationnement et est réservée pour le trafic des visiteurs pendant la durée du tournoi. On a même couvert les accès de certaines aires d'une belle couche d'asphalte. Et ce n'est pas fini. La direction avait annoncé, il y a quelques années, que le terrain de stationnement des visiteurs allait être quelque chose d'exceptionnel. Bientôt les gens d'Augusta pourront profiter d'un beau parc urbain.

Nouvelle salle de presse

Dans la planification à long terme, Payne et le conseil d'administration ont prévu de reloger le centre de presse. Les membres des médias bénéficient d'installations de premier choix. Chacun a sa place dans une salle en forme d'amphithéâtre où se trouvent également les bureaux du personnel à l'information, du centre de transcription et de photocopies, des bureaux du site masters.com et des ateliers pour la réparation des appareils photo.

Nous sommes actuellement situés à quelques enjambées de l'allée du premier trou. C'est la dernière année où nous pouvons utiliser cette bâtisse. «L'an prochain, a mentionné le président du Augusta National, vous aurez une salle de presse à la fine pointe de la technologie et elle sera située dans un endroit qui vous sera exclusif, situé très près du terrain. J'en ai fait l'expérience moi-même et ça prend une minute pour se rendre au trou numéro un.» Il n'a pas voulu dire où la nouvelle salle serait construite.

Ce changement se fait pour des questions de sécurité. L'entrée sur le terrain est trop étroite pour tout le monde qui y passe. Il y a quelques années, lors d'une situation d'urgence où le terrain devait être évacué rapidement parce que l'on annonçait un violent orage et même un risque de tornade, ça ne s'était pas trop bien déroulé. Il y avait eu quelques problèmes à cause d'un espace trop étroit pour assurer une évacuation rapide et sécuritaire pour tout le monde. La présente bâtisse sera démolie et la nouvelle sera fonctionnelle l'an prochain.

Le problème du 13e trou

Ça fait un petit bout de temps que l'on n'a pas effectué de changements majeurs sur le terrain. Il y a toujours des remises en question à plus ou moins long terme. Ce qui fatigue bien du monde présentement, c'est que le 13e trou, une normale 5 de 510 verges, devient de plus en plus facile à atteindre en deux coups.

Le comité du Tournoi des maîtres étudie toutes les possibilités pour le rendre plus difficile, comme de l'allonger, ou d'ajouter des obstacles (des arbres) ou encore de le reconfigurer. En tout dernier recours, le comité pourrait imposer certaines règles sur les bâtons, uniquement pour cette occasion.

Les avis sont tellement partagés sur les modifications à faire. Plusieurs aimeraient d'ailleurs garder le statu quo, histoire de permettre aux amateurs de trouver du plaisir à voir les pros réussir des oiselets et même des aigles. C'est beaucoup mieux qu'une normale.

La planification à long terme est loin d'être terminée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer