Tiger loin d'un retour au jeu

Tiger Woods a confié qu'il n'avait toujours pas... (AFP, Alfredo Estrella)

Agrandir

Tiger Woods a confié qu'il n'avait toujours pas commencé sa rééducation à la suite d'une deuxième opération au dos en moins de deux ans. La patience sera de mise cette fois-ci.

AFP, Alfredo Estrella

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Mexico

Tiger Woods n'a pas encore amorcé sa période de rééducation à la suite d'une deuxième opération au dos, effectuée il y a un mois, et il a admis mardi qu'il fera face à un processus «long et éreintant».

Ces commentaires de Woods laissent croire qu'il lui faudra beaucoup de temps avant qu'il n'effectue un retour sur le circuit de la PGA. Il n'a pas joué depuis le Championnat Wyndham, le 23 août, où il a terminé 10e, son meilleur classement en près de deux ans sur le circuit professionnel américain.

Dans une annonce surprise, le 18 septembre, Woods a fait savoir qu'il s'était soumis à une seconde opération après que les médecins eurent décelé qu'un disque fragmenté pinçait l'un de ses nerfs.

Woods a été opéré une première fois tout juste avant le Tournoi des maîtres de 2014, et a manqué près de trois mois.

Il a plus tard admis qu'il était revenu trop tôt. «La rééducation va commencer bientôt, et le processus sera long et éreintant», a fait savoir Woods, alors qu'il était présent au Bridgestone America's Golf Cup, un événement promotionnel auquel il devait participer avec Matt Kuchar, jusqu'à ce qu'il subisse sa deuxième opération.

«Il m'a fallu beaucoup de temps pour revenir de la dernière [opération]. Certains joueurs sur le circuit ont subi la même intervention, et il leur a fallu plus d'un an pour ne plus ressentir de douleur.»

Woods, qui n'a pas gagné depuis le Bridgestone Invitational, en 2013, vise encore le record de 18 conquêtes de tournois du grand chelem de Jack Nicklaus. Avec ses 14 titres en carrière, il lui en manque quatre pour égaler Nicklaus. Woods fêtera son 40e anniversaire de naissance en décembre, et Nicklaus a remporté 3 de ses 18 titres après l'âge de 40 ans, incluant un sixième Veston vert à Augusta, en 1986, à l'âge de 46 ans.

D'autres «majeurs»

«Ce sera important pour moi de compter sur plus de 18 titres de tournois majeurs, lorsque ma carrière sera terminée», a reconnu Woods, maintenant 334e au monde. «Jack a eu besoin de toute sa carrière pour atteindre ce plateau, et la mienne n'est pas terminée. Je pense avoir accumulé un excellent dossier pendant 20 ans.

La chose la plus importante, c'est de retrouver la forme et d'atteindre la quarantaine en bonne santé, afin de connaître autant de succès que Vijay [Singh], qui a gagné la plupart de ses tournois à cet âge. C'est quelque chose que j'espère pouvoir réaliser.»

Il n'y a pas d'échéancier pour le début de la rééducation de Woods, ou pour un retour au sein de la PGA. Habituellement, Woods amorce sa saison lors de l'Omnium Farmers Insurance, qui se tient pendant la dernière semaine de janvier. Ça semble peu probable.

Le Tournoi des maîtres, qu'il a raté pour la première fois de sa carrière en 2014, se tiendra du 7 au 10 avril. «Je dois retrouver le côté explosif de mon jeu, et pour y arriver, je dois m'entraîner pendant de plus longues périodes de temps. Il me faudra plusieurs mois de travail acharné», a conclu Woods.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer