Avec Seve... et les Nordiques

Claude Ste-Marie (à droite) a eu le privilège... (PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE RÉAL LABBÉ)

Agrandir

Claude Ste-Marie (à droite) a eu le privilège de jouer une ronde de golf avec le regretté Seve Ballesteros. Le Québécois possède un terrain de golf en Floride où il y a emménagé avec sa famille. Deux de ses enfants, dont Carl (photo), y ont appris les rudiments du golf et font carrière maintenant dans ce sport.

PHOTO COLLABORATION SPÉCIALE RÉAL LABBÉ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Réal Labbé, collaborateur spécial</p>
Réal Labbé

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Augusta, Géorgie) Sergio Garcia, Miguel Angel Jimenez et Jose Maria Olazabal représentent le contingent espagnol au 79e Tournoi des maîtres. Nul doute qu'ils ont eu une petite pensée pour leur compatriote Seve Ballesteros, deux fois champion à Augusta, à l'occasion du 35anniversaire de sa première victoire au «Masters».

Pourquoi souligner cet exploit de Ballesteros? Tout d'abord parce que les joueurs espagnols lui vouaient une très grande admiration et que c'était hier son anniversaire de naissance. En 2011, le grand Seve a été emporté par un cancer au cerveau à l'âge de 54 ans, mais son nom restera gravé dans la mémoire des golfeurs professionnels.

L'autre raison d'en parler, c'est que Ballesteros a déjà joué une ronde d'entraînement en compagnie de Claude Ste-Marie. Les plus vieux se souviendront que ce dernier a agi une demi-saison comme adjoint à l'entraîneur-chef Jacques Plante, avec les Nordiques de Québec de l'AMH, en 1973-1974. Aujourd'hui Claude et sa famille possèdent le Country Club de Lake City, en Floride.

«À l'époque, je possédais le parcours de Quail Heights, toujours à Lake City, et en 1986, Ballesteros avait besoin de quelques points pour retourner sur le circuit de la PGA», raconte Ste-Marie, rencontré récemment à son terrain. «On tenait un tournoi du Tournament Players Association, l'ancêtre du circuit Ben Hogan. En fait, ça a commencé chez nous.»

Toujours est-il que Seve s'est présenté à ce tournoi et il se préparait pour une ronde d'entraînement. «Je suis allé le voir et je lui ai demandé si je pouvais faire la ronde avec lui», se souvient Ste-Marie, lui-même un bon joueur. «Il était assez impressionnant et bien gentil.»

Et sa courte aventure avec les Nordiques? Claude Ste-Marie, un professeur d'éducation physique qui tenait une école de hockey l'été, avait envoyé des livres sur la stratégie du hockey à Jacques Plante, qui avait bien aimé. Il l'a invité à devenir son adjoint avec les Nordiques.

Les circonstances ont fait que l'association n'a duré qu'une demi-saison. «Je me suis promis que plus jamais je ne me ferais congédier. Un peu plus tard, je me suis retrouvé en Floride, dans la région de Miami, propriétaire d'un hôtel avec des partenaires.»

Une famille de golfeurs

Il voulait sa propre affaire et il a vu une annonce de vente d'un terrain de golf à Lake City. «Je ne connaissais pas cette ville, mais je suis allé voir et j'ai acheté. Toute la famille y est déménagée. Carl et Nadia, deux de mes enfants, y ont appris les rudiments du golf. À tous les soirs, ils ramassaient les balles dans le champ d'entraînement. La condition que je leur mettais était qu'ils se servent d'un wedge [cocheur] pour ramener les balles vers le chalet.»

Une méthode qui a porté fruits puisque Carl et Nadia font carrière dans le golf. Le premier est le directeur de golf et pro au Country Club. Il a gagné deux fois le tournoi Future Masters, chez les 15-16 ans. Il s'agit d'une compétition de très haut calibre aux Etats-Unis pour les juniors. À sa deuxième année il avait vaincu Stewart Cink au deuxième trou de prolongation. Il a été nommé «All American» deux fois.

Quant à Nadia, elle est présentement entraîneure de golf à l'Académie navale des États-Unis à Indianapolis. Elle aussi a été nommée «All American» et a participé à plusieurs tournois de qualification de la LPGA.

Partager

À lire aussi

  • La cathédrale du golf

    Golf

    La cathédrale du golf

    Tous les spectateurs au Tournoi des maîtres peuvent apprécier le terrain à sa juste valeur, mais quand on le voit à travers le regard exercé d'un... »

  • Jamais de temps mort à Augusta

    Golf

    Jamais de temps mort à Augusta

    Chaque Tournoi des maîtres amène son lot de prouesses. Celui de cette année n'est pas en reste. Si les spectateurs sont servis à souhait par les... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer