• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Des propos mènent au congédiement du président de la PGA 

Des propos mènent au congédiement du président de la PGA

Ted Bishop... (Photo archives AP)

Agrandir

Ted Bishop

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Doug Ferguson
Associated Press
St. Simons Island

Ted Bishop a été limogé de ses fonctions de président de la PGA de l'Amérique à la suite de propos à l'endroit du golfeur Ian Poulter publiés sur les réseaux sociaux.

Bishop avait été irrité par des commentaires que Poulter a écrits dans un livre, au sujet du travail de Nick Faldo en 2008, et celui de Tom Watson cette année, à titre de capitaines de leurs formations respectives à la Coupe Ryder. Bishop avait qualifié Poulter de «fillette» sur Twitter lorsqu'il a comparé les exploits du golfeur anglais à ceux de Faldo. Et dans un message publié sur Facebook, Bishop a fait remarquer que Watson (avec huit conquêtes de tournois majeurs) et Faldo (avec six, en plus du record pour le plus grand nombre de points en Coupe Ryder) se faisaient «dénigrer» par Poulter.

Il a supprimé ses commentaires jeudi soir, déclarant dans un courriel envoyé à l'Associated Press qu'il aurait dû s'y prendre autrement pour exprimer son opinion au sujet des commentaires de Poulter.

Le conseil d'administration de la PGA de l'Amérique a voté pour son licenciement, ce qui signifie que Bishop ne sera pas invité aux futurs championnats de la PGA et aux tournois de la coupe Ryder, ou à tout autre événement où les anciens présidents sont normalement les bienvenus. Il est le premier président de la PGA à être congédié. Il restait un mois à écouler à son mandat de deux ans.

Dans son livre, Poulter s'est dit abasourdi par la décision de Watson de ne pas faire jouer Phil Mickelson et Keegan Bradley lors des deux sessions du samedi. Il a aussi critiqué Faldo, qui a déclaré sur les ondes du Golf Channel que Sergio Garcia avait été «inutile» lors de la classique de 2008. Faldo a été le capitaine de la seule formation européenne à perdre la compétition depuis 1999.

Bishop, qui est le père de deux filles, a présenté ses excuses à Poulter et à tous ceux qu'il a pu offenser, dans une déclaration qu'il a acheminée à l'Associated Press.

Bishop a affirmé que les officiers de la PGA lui avaient demandé de démissionner, vendredi, ce qu'il a refusé. Il voulait plutôt s'excuser en personne au conseil d'administration et permettre au processus de se dérouler comme il se doit.

Le conseil d'administration de la PGA d'Amérique a expliqué que les commentaires de Bishop ne respectaient pas les politiques de l'organisation.

Derek Sprague, le candidat pressenti pour accéder à la présidence lors de la rencontre annuelle du 22 novembre, a été nommé président par intérim.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer