Alouettes: Rutley sera partant contre le Rouge et Noir

Brandon Rutley, qui n'a pas encore été utilisé... (La Presse, Ivanoh Demers)

Agrandir

Brandon Rutley, qui n'a pas encore été utilisé cette saison par Jacques Chapdelaine, est fin prêt à prendre la relève de Tyrell Sutton contre le Rouge et Noir, mercredi.

La Presse, Ivanoh Demers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Montréal

Plusieurs joueurs n'apprécient pas devoir jouer les seconds violons. Ce n'est pas le cas de Brandon Rutley. Le porteur de ballon des Alouettes de Montréal connaît bien son rôle et il ne s'en offusque guère.

Utilisé comme substitut à Tyrell Sutton, Rutley sera lancé dans la mêlée comme partant, mercredi, face au Rouge et Noir d'Ottawa.

Rutley n'a pas encore été utilisé jusqu'ici cette saison. Sa présence dans le match de mercredi avait déjà été prévue par l'entraîneur--chef Jacques Chapdelaine en raison du court délai de cinq jours depuis le match de vendredi, face aux Stampeders de Calgary. Mais comme Sutton s'est infligé une légère blessure, l'arrivée de Rutley dans la formation est d'autant plus justifiée.

«Tyrell n'a pas une blessure sévère, simplement une contusion au mollet, a précisé Chapdelaine. C'est seulement pour être prudent [qu'on lui fait rater la rencontre]. De toute façon, on envisageait d'utiliser Brandon cette semaine. Brandon, c'est un gars qui court différemment avec le ballon. C'est un gars qui travaille avec beaucoup d'acharnement, qui va nous donner aussi une autre bonne opportunité de capter le ballon dans le champ arrière, comme Tyrell l'a fait. Ce sont deux gars très productifs et nous avons vraiment hâte de voir Brandon à ce point-ci de la saison.»

Rutley a porté le ballon 113 fois en 12 matchs pour des gains de 495 verges et quatre touchés la saison dernière. «J'ai fait ça constamment au cours des quatre ou cinq dernières années. Je comprends ce qu'on attend de moi, a déclaré Rutley après l'entraînement des Alouettes, lundi, au Stade olympique. Quand je me suis amené ici, je comprenais le rôle qu'on me demanderait de jouer. Quand vous comprenez votre rôle, c'est facile de l'apprécier. C'est lorsque vous devenez impatient que les choses se compliquent.

«Quand Tyrell joue, je suis content pour lui et je lui dis ce que je vois sur le terrain, a poursuivi l'Américain de 29 ans. C'est la même chose quand je joue : Tyrell est heureux pour moi et me donne son avis sur ce qu'il voit sur le terrain.»

Le jeu au sol des Alouettes n'aura pas la même allure avec Brandon Rutley dans le champ arrière. Sutton a un style beaucoup plus fonceur, très «nord-sud». Rutley utilise davantage toute la surface.

«Tyrell est tout un porteur de ballon. Mais l'une des choses que je fais différemment, c'est que je donne un peu plus dans la finesse, a-t-il expliqué. Alors que Tyrell aime bien renverser les gens sur son passage - ce que je ne déteste pas -, je peux faire en sorte que ces joueurs rateront leurs plaqués. Parfois, ces plaqués ratés se transforment en touchés.»

Mincy de retour?

Remis de sa commotion cérébrale, le demi défensif Jonathon Mincy a pris part à l'entraînement des Alouettes pour une deuxième journée consécutive. Même si son nom est inscrit à la liste des blessés pour six rencontres, il pourrait regagner la formation des Alouettes dès mercredi.

«Je me sens bien. Je suis sans symptôme depuis quelques semaines déjà, a affirmé Mincy. J'ai pris toutes les répétitions et je suis prêt à reprendre ma place.»

«Les médecins lui ont permis de s'entraîner et du côté administratif, on s'est assuré qu'il pouvait le faire. De là à dire s'il sera en mesure de jouer, on verra, a nuancé Chapdelaine. On va s'asseoir, regarder la vidéo de l'entraînement et on prendra la bonne décision.»

Ryan Phillips congédié

Dimanche, les Alouettes ont libéré le vétéran Ryan Phillips, acquis sur le marché des joueurs autonomes cet hiver. Chapdelaine a expliqué lundi que celui qui a passé 11 saisons dans le circuit canadien a été victime «des chiffres».

«C'est un peu le jeu de Brandon Stewart qui l'a poussé vers la sortie, c'est vrai. Mais nous sommes aussi dans une situation où des joueurs reviennent de blessure et regagnent notre formation. Malheureusement, au point de vue administratif, nous ne sommes pas capables de supporter tous ces joueurs présentement», a commenté l'entraîneur-chef.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer