La Cajun Connection des Alouettes aura du boulot

Kyries Hebert reconnaît que l'unité défensive des Alouettes... (Archives La Presse canadienne, Jeff McIntosh)

Agrandir

Kyries Hebert reconnaît que l'unité défensive des Alouettes fera face à un bon défi vendredi, alors que les Stampeders de Calgary seront les visiteurs au Stade Percival-Molson.

Archives La Presse canadienne, Jeff McIntosh

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La défense est la force des Alouettes après trois matchs, mais Bo Levi Mitchell et les Stampeders représentent un défi de taille.

Mitchell totalise 1003 verges aériennes et six passes de touché; sa brigade inscrit en moyenne 34,3 points par match, un sommet dans la LCF. Calgary (2-0-1) est en visite à Montréal (1-2) vendredi soir, au Stade Percival-Molson.

«Nous sommes prêts, a dit le secondeur Kyries Hebert, des Oiseaux. Nous voulons avoir l'une des meilleures unités défensives de la ligue, alors nous devons être motivés par des adversaires comme les Stampeders.»

Les Alouettes ont battu les Stampeders lors des trois derniers affrontements au Québec. De plus, la brigade défensive des visiteurs sera amoindrie, car il est possible que Micah Johnson soit leur joueur régulier sur la ligne. 

Les Alouettes ne concèdent en moyenne que 20,7 points par rencontre, au deuxième rang du circuit canadien. Il en résulte toutefois un seul gain, car l'attaque tarde à s'organiser autour du vétéran Darian Durant.

Le club montréalais n'a marqué que 17, 19 et 16 points, ce qui met de la pression sur la défense.

«Nous devons faire notre part pour créer des occasions pour l'équipe, peu importe ce qui arrive du côté offensif, a dit Hebert. C'est notre travail.»

Le rendement de la défense est d'autant plus le bienvenu en tenant compte du départ de deux secondeurs piliers, Winston Venable et Bear Woods.

Lors du plus récent match des Alouettes, le 6 juillet à Montréal, face aux Lions, le nouveau venu Dominique Tovell a mené les siens avec 10 plaqués, jouant entre Hebert et Chip Cox. Il vient de l'Université de la Louisiane à Lafayette, tout comme Hebert.

«On se soutient, dit Hebert. Il habite chez moi en ce moment. La Cajun Connection, ça va prendre de l'ampleur.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer