Mme Brady s'inquiète pour son mari

Gisele Bundchen et Tom Brady lors d'un gala... (Archives AP, Charles Sykes)

Agrandir

Gisele Bundchen et Tom Brady lors d'un gala le 1er mai. L'ancien top model brésilien a déclaré mercredi à la télé : «Il [Brady] a subi une commotion cérébrale l'an dernier». Les Patriots n'ont jamais mentionné une commotion cérébrale de Tom Brady dans leur rapport obligatoire sur les blessures pendant la saison 2016 ou l'année 2016.

Archives AP, Charles Sykes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Boston

Gisele Bundchen a révélé mercredi qu'elle était inquiète pour la santé de son mari, Tom Brady, révélant au passage que le quart-arrière avait été victime d'une commotion cérébrale en 2016, une information qui doit obligatoirement être rapportée par son équipe.

Quand on a demandé à l'ancien top model brésilien si elle souhaitait que le joueur étoile des Patriots de la Nouvelle-Angleterre prenne sa retraite, Bundchen a exprimé ses inquiétudes «en tant qu'épouse» à l'émission CBS This Morning, mercredi. «Il a subi une commotion cérébrale l'an dernier. Il subit des commotions pratiquement chaque...», a-t-elle dit avant de s'arrêter brusquement. «Nous n'en parlons pas vraiment. Mais il a subi des commotions. Je ne crois pas que c'est quelque chose de sain pour qui que ce soit.»

Ces déclarations font écho à celles de Brady, qui a répété cette semaine qu'il voulait poursuivre sa carrière dans la NFL jusqu'à 45 ans et peut-être au-delà. «Elle me soutient dans ce projet», avait-il assuré à ESPN à propos de sa femme. «C'est elle qui prend les décisions pour notre famille, j'espère qu'elle ne dira jamais : "Écoute, c'est mieux que tu arrêtes".»

Brady a raté les quatre premiers matchs de la saison, purgeant une suspension pour son rôle dans le scandale des ballons dégonflés. Le quart a ensuite raté quelques entraînements en fin de campagne en raison de blessures à une jambe, à une cuisse et à une cheville. Les Patriots n'ont jamais mentionné une commotion cérébrale dans leur rapport obligatoire sur les blessures pendant la saison 2016 ou l'année 2016.

Les Patriots et l'agent de Brady ont refusé de commenter les propos de Bundchen, qui a épousé Brady en 2009 et a eu deux enfants avec lui. Selon Brian McCarthy, un porte-parole de la NFL, des responsables de la NFL ont révisé tous les rapports produits par des consultants indépendants en neurotraumatismes et par les soigneurs présents aux matchs de Brady lors de la saison 2016.

«Il n'y a aucun dossier qui démontre que M. Brady a subi une blessure à la tête ou une commotion cérébrale, ni qu'il aurait affiché ou se serait plaint de symptômes liés à une commotion cérébrale. Aujourd'hui, nous sommes entrés en contact avec l'Association des joueurs et nous allons travailler ensemble pour obtenir plus d'informations de la part du personnel médical de l'équipe et de M. Brady.»

La Ligue dans une position délicate

La ligue est dans une position particulièrement délicate dans le dossier des commotions, qui seraient liées à des problèmes neurologiques qui rendent les joueurs violents ou suicidaires et qui causent des problèmes de mémoire. La NFL a accepté de remettre 1 milliard $US en compensation à des joueurs retraités qui accusent la ligue d'avoir caché les liens entre le football et les problèmes neurologiques.

En remportant son cinquième titre de la NFL à l'âge de 39 ans grâce à la remontée la plus importante de l'histoire du Super Bowl, Brady a déjà déjoué les pronostics et cimenté sa place parmi les légendes du circuit. Il a souvent répété qu'il voulait continuer à jouer jusqu'à ce qu'il soit dans la mi-quarantaine, mais il a affirmé lors d'une entrevue publiée par ESPN cette semaine qu'il pourrait jouer encore plus longtemps s'il demeure en santé et qu'il continue à être productif.

Sa femme a toutefois présenté des réserves quand elle a été questionnée à ce sujet par le présentateur du réseau CBS Charlie Rose. «Je ne pense pas que cela soit très bon pour votre corps toute cette agressivité tout le temps, ce n'est pas une bonne chose pour lui. Je veux qu'il soit en santé et que nous puissions encore faire plein de belles choses quand nous aurons 100 ans, j'espère.»




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer