Gain par un bout de bras

Stoppé à la porte des buts par les... (AP, Fred Vuich)

Agrandir

Stoppé à la porte des buts par les joueurs des Ravens, le receveur Antonio Brown a étiré le bras pour permettre au ballon de franchir la zone des buts, procurant ainsi un gain in extremis de 31-27 aux Steelers de Pittsburgh.

AP, Fred Vuich

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Pittsburgh

Les Steelers de Pittsburgh ont fait confiance au bras droit de Ben Roethlisberger et au bras gauche d'Antonio Brown pour décrocher le titre de la division Nord de la Conférence américaine.

Roethlisberger a fait fi de deux interceptions pour décocher deux passes de touché tardives, dont une de quatre verges en direction de Brown avec neuf secondes à faire, pour mener les Steelers vers une victoire de 31-27 face aux Ravens de Baltimore, dimanche.

Brown a capté la passe de Roethlisberger à court de la zone des buts, mais il a étendu le bras pour faire passer le ballon au-delà de la ligne, couronnant ainsi un quatrième quart endiablé et procurant aux Steelers (10-5) un deuxième titre de division en trois ans.

Les Ravens avaient pris les devants sur une course de 10 verges de Kyle Juszczyk en plein centre du terrain avec 1:18 à faire. Mais Roethlisberger a calmement mené les Steelers au cours d'une séquence de 10 jeux et 75 verges pour les propulser en séries pour la troisième année de suite. «Juste avant d'entrer sur le terrain, nous étions convaincus que nous allions marquer le touché de la victoire», a déclaré Brown.

Les Ravens (8-7) ont officiellement été éliminés lorsque la passe de Joe Flacco a été interceptée sur le dernier jeu du match.

En raison du revers des Ravens, les Chiefs de Kansas City, qui se mesuraient aux Broncos de Denver en soirée, ont assuré leur place en éliminatoires.

Brown rejoint Harrison

Les Steelers ont gagné six matchs de suite en plus de mettre un terme à une séquence de quatre revers face aux Ravens.

Roethlisberger a terminé la rencontre avec 279 verges de gains et trois touchés, lui qui a commis deux interceptions au troisième quart. Celles-ci ont permis aux Ravens de prendre les devants 20-10 grâce au quatrième placement de Justin Tucker avec 14:21 à écouler au match.

Brown a capté 10 passes et amassé 96 verges pour rejoindre Marvin Harrison en tant que seuls joueurs à capter au moins 100 passes au cours de quatre années consécutives.

Le'Veon Bell a parcouru 122 verges au sol et a inscrit un touché de sept verges qui a donné le coup d'envoi à la remontée des Steelers au dernier quart. Les deux équipes ont marqué 31 points et ont échangé l'avance trois fois dans les sept dernières minutes du match.

Flacco a enregistré 262 verges aériennes, dont une passe de 18 verges à Steve Smith, qui a donné les devants 14-10 aux Ravens au troisième quart. Smith a capté sept passes pour des gains de 79 verges, mais les Ravens n'ont pu tenir le coup. Leur défensive a offert très peu de résistance, alors que Roethlisberger a remis son équipe sur les rails, en route vers les éliminatoires.

Cette destination semblait disparaître du radar des Steelers au troisième quart. Roethlisberger a lancé deux interceptions profondément en territoire des Steelers - deux passes flottantes vers des cibles bien entourées - qui ont aidé les Ravens à prendre le contrôle de la rencontre à ce moment-là. «J'ai creusé notre propre trou, a avoué Roethlisberger. J'accepte le blâme. Nous n'avons jamais abandonné et les gars ont travaillé fort pour venir de l'arrière.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer