Un botteur étoile chez le Rouge et Or

Meilleur botteur collégial disponible cette année, David Côté... (fournie par le CNDF, Gino Brochu)

Agrandir

Meilleur botteur collégial disponible cette année, David Côté voulait jouer pour un programme gagnant. L'ancien de l'Académie Saint-Louis pourra le faire dans sa cour arrière, à l'Université Laval.

fournie par le CNDF, Gino Brochu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les entraîneurs, les installations, la renommée, la proximité... Voilà pourquoi le botteur étoile David Côté lancera sa carrière universitaire avec le Rouge et Or de l'Université Laval.

Et bien sûr, la victoire. «Je veux jouer pour un programme gagnant», lance celui qui vient de terminer un séjour de trois ans avec le Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy, dont l'apogée a été la conquête du bol d'or, il y a moins de trois semaines.

Le meilleur botteur collégial disponible cette année? «Sans aucun doute», répond l'entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin, affecté par une grippe qu'il met sur le compte - sans trop s'en plaindre - du seau de Gatorade versé sur lui par ses joueurs pour souligner la conquête de la Coupe Vanier, samedi.

Trois fois élu au sein de la première équipe d'étoiles au collégial, Côté avait été invité à un camp du prestigieux Crimson Tide de l'Alabama (NCAA), en juin. Il n'a pas reçu d'offre, mais cet appel est un signe de sa valeur. Selon Constantin, il a le talent pour faire une différence dès la saison prochaine. Et à 6'4'' et 220 livres, il n'aura rien à craindre de ses adversaires.

Une autre petite victoire pour le Rouge et Or sur ses rivaux de Montréal. Car les Carabins reluquaient aussi Côté, et celui-ci n'était pas insensible à leurs charmes. La présence d'un entraîneur des botteurs à l'Université de Montréal était un petit plus qui n'a pas fait la différence. McGill et Sherbrooke ont aussi tenté leur chance. «Mais l'aspect "gagnant" les a finalement éliminés du compte final», souligne Côté, 20 ans.

Botteur complet, il se dit malgré tout plus régulier sur les placements. Il a pourtant conservé une moyenne de 42,7 verges par botté de dégagement, la meilleure de la division 1 cette saison. Ses 13 placements réussis en 18 tentatives le placent aussi au premier rang.

Tout un complément

Il devient un bon complément pour le Rouge et Or. Le botteur actuel, Dominic Lévesque, a connu une belle saison au chapitre des bottés de dégagement (moyenne de 39,7 verges). Mais ses ennuis sur les placements sont devenus évidents lors d'une Coupe Dunsmore où il a raté cinq de ses six tentatives, forçant Constantin à faire appel au receveur Félix Faubert-Lussier lors du match suivant. «Les forces de David sont les faiblesses de Dominic et vice-versa», souligne Constantin, qui n'hésitera pas à habiller deux botteurs la saison prochaine.

«C'est sûr que je vais compétitionner avec [Dominic], je vais tout donner. Je crois qu'on peut bien se compléter, s'aider à s'améliorer. Tous les deux, on n'a pas atteint notre plein potentiel», indique Côté, un ancien de l'Académie Saint-Louis au secondaire, où il était aussi receveur de passes. En janvier, il amorcera un baccalauréat en éducation physique.

Côté devient le quatrième joueur du Notre-Dame à faire le saut chez le Rouge et Or en quelques jours. Le centre-arrière Dave Pouliot, le secondeur Yvan Hakizimana et le joueur de ligne défensive Samuel Maranda-Bizeau ont aussi joint les rangs des champions de la Coupe Vanier.

Selon Constantin, un total de cinq ou six joueurs des quatre équipes collégiales de la région de Québec sont toujours dans sa mire. L'entraîneur n'a nommé personne, mardi, mais l'excellent porteur de ballon Luca Perrier, lui aussi du Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy, est assurément l'un d'eux.

Antony Auclair invité au East-West Shrine Game de la NCAA

L'intérêt de la NFL pour Antony Auclair s'accentue. Le centre-arrière du Rouge et Or participera au East-West Shrine Game, un match des étoiles de la NCAA disputé le 21 janvier, à St. Petersburg. Auclair attire les regards grâce à son gabarit imposant, son agilité et sa polyvalence. Officiellement un centre-arrière, il a aussi été utilisé comme ailier rapproché et receveur éloigné cette saison. «Il a certainement le type de physique et les mensurations» adéquates, a dit un dépisteur de la NFL au journaliste Justin Dunk, de Sportsnet et 3DownNation. «Si vous êtes gros et athlétique, la NFL vous trouvera.» Auclair, 23 ans, mesure 6'6'' et pèse 254 livres. L'athlète de Notre-Dame-des-Pins pourrait entendre son nom lors du repêchage de la NFL. Une demi-douzaine de formations de la grande ligue, dont les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, lui auraient démontré de l'intérêt. Le Rouge et Or a déjà envoyé quelques joueurs au East-West Shrine Game, dont Arnaud Gascon-Nadon et Charles Vaillancourt, maintenant dans la Ligue canadienne. Laurent Duvernay-Tardif (McGill) y est aussi passé. Il s'aligne maintenant avec les Chiefs de Kansas City dans la NFL.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer