Dixième victoire record pour les Cowboys

Le quart Dak Prescott (4) et le porteur... (AP, Ron Jenkins)

Agrandir

Le quart Dak Prescott (4) et le porteur de ballon Ezekiel Elliott (21), deux recrues, ont encore mené l'offensive des Cowboys de Dallas lors de leur victoire de 31-26 sur les Redskins de Washington.

AP, Ron Jenkins

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Arlington

Les Cowboys de Dallas ont enchaîné pour la première fois dans leur histoire 10 victoires de suite en venant à bout 31-26 des Redskins de Washington, jeudi.

À l'occasion de la traditionnelle fête américaine de Thanksgiving, les recrues Dak Prescott et Ezekiel Elliot ont continué à imposer le tempo chez les Cowboys (10-1). Le premier a réussi une course de six verges pour majeur et a lancé une passe de touché de 10 verges à Terrance Williams. Quant au second, il a signé des touchés sur des courses de quatre et d'une verge.

Elliott, 21 ans, a récolté 97 verges au sol. Il est le meneur de la NFL pour les verges gagnées au sol (1199). Quant à Prescott, qui a récolté 195 verges de gains aériens, il s'agissait de sa 17e passe de touché cette saison. Plus impressionnant, seulement deux de ses passes ont été interceptées, ce qui en dit long sur la confiance et le mental du quart-arrière de 23 ans, qui n'était à l'origine que la doublure de Tony Romo.

«Il a réussi un paquet de gros jeux, sur les troisièmes essais, près de la zone des buts, un gros jeu après l'autre. Il a joué de façon à gagner», a dit l'entraîneur-chef Jason Garrett. «Il a joué comme les quarts gagnants le font.»

«Notre attaque est phénoménale», a dit le demi de coin Orlando Scandrick. «Ça met de la pression sur l'autre attaque. Ils ont l'impression de devoir marquer à chaque fois qu'ils arrivent sur le terrain.»

Exploit de Cousin gâché

Les performances du jeune duo ont gâché la journée de Kirk Cousins, qui est devenu le premier quart de l'histoire des Redskins (4-6-1) à connaître deux matchs de plus de 400 verges dans une saison. Le 30 octobre, il en avait obtenu 458 dans un match nul à Cincinnati.

Cousins a lancé trois passes de touché, complétant 41 de ses 53 passes. DeSean Jackson a capté une passe de touché de 67 verges, tandis que Jordan Reed a saisi des passes payantes de cinq et huit verges.

Dans la foule se trouvaient notamment les joueurs des Clippers de Los Angeles, victorieux la veille aux dépens des Mavericks, à Dallas. Chris Paul est un partisan de longue date des Cowboys.

Dan Bailey a ajouté un placement de 46 verges pour les Cowboys, qui ont aussi tiré profit de 72 verges de réceptions de Dez Bryant. Dustin Hopkins a inscrit des placements de 24 et 20 verges pour les Redskins, qui vont disputer leur prochain match le 4 décembre, en Arizona. Dallas va renouer avec la compétition jeudi prochain, au Minnesota. Avec AP

Autre gain serré des Lions

Matt Prater donnait la victoire aux siens pour une... (AP) - image 3.0

Agrandir

Matt Prater donnait la victoire aux siens pour une quatrième fois cette saison.

AP

Un placement de 40 verges de Matt Prater avec les dernières secondes disparaissant du cadran a permis aux Lions de prendre seuls la tête de la section Nord de la Nationale grâce à une victoire de 16-13 aux dépens des Vikings du Minnesota, jeudi à Detroit.

On a intérêt à suivre les matchs des Lions jusqu'à la fin cette saison, puisque leurs 11 matchs ont pris fin avec un maximum de sept points d'écart, un record de la NFL. «Ils effacent des retards à chaque match. Alors même quand nous menions, nous savions que rien n'était réglé», a mentionné l'ailier rapproché Kyle Rudolph, des Vikings. «Nous n'avons pas réussi assez de jeux quand il le fallait.»

Prater donnait la victoire aux siens pour une quatrième fois cette saison. «J'étais assez confiant de nous voir bien nous en tirer à la fin», a dit le botteur, qui en est à sa 10e saison dans la NFL.

Les Lions ont remporté six de leurs sept derniers matchs. Le botté de précision a été rendu possible grâce à une interception de Darius Slay, qui a ensuite ramené le ballon sur 13 verges, avec une trentaine de secondes à disputer.

«On trouve difficilement meilleur que Darius quand c'est corsé», a dit l'entraîneur-chef Jim Caldwell. «Il semble avoir un don particulier pour anticiper ce genre de passe.»

Prater a aussi fait le boulot à partir de 29 et 48 verges. Kai Forbath a signé des placements de 30 et 28 verges pour les Vikings (6-5), qui ont perdu cinq de leurs six derniers matchs.

Une passe de trop

Le Minnesota aurait pu forcer la tenue d'une prolongation, mais l'entraîneur-chef Mike Zimmer a permis à Sam Bradford de tenter une passe qui a fini dans les mains de Slay. Le demi de coin obtenait sa deuxième interception de la saison.

Les deux seuls touchés du match ont été inscrits au premier quart. Dans les deux cas, le chemin vers la terre promise a été de 75 verges en 12 jeux. Anquan Boldin (Lion) a saisi une courte passe de Matthew Stafford, tandis que Matt Asiata a réussi une courte percée en zone des buts. Stafford a complété 23 passes sur 40, pour 232 verges. Bradford en a réussi 31 sur 37, pour 224 verges.

Les Vikings seront de retour en action jeudi au Minnesota, face aux Cowboys de Dallas. Les Lions ont comme prochain rendez-vous le Superdome le 4 décembre, pour affronter les Saints de La Nouvelle-Orléans. AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer