Comme Mathieu Bertrand en 1999...

Le coordonnateur des unités spéciales du Rouge et... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le coordonnateur des unités spéciales du Rouge et Or, Mathieu Bertrand, sait ce qui attend son club, cette semaine.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dimanche, il visionnait des vidéos du prochain ennemi. Lundi matin, il a rappelé Le Soleil à 8h30, depuis son bureau, au PEPS. Contrairement aux joueurs, Mathieu Bertrand et les entraîneurs du Rouge et Or n'ont pas eu de congé depuis la victoire en demi-finale du football universitaire canadien, samedi.

«Le congé, ce sera la semaine prochaine», lance le coordonnateur des unités spéciales, cinq jours avant le plus grand match de la saison.

Contrairement à la majorité des joueurs, Bertrand sait ce qui attend le Rouge et Or, samedi, lors de la finale de la Coupe Vanier, à Hamilton. Il était le quart-arrière partant de la formation lors de ses deux premières de huit conquêtes, celles de 1999 et de 2003. Il venait de retrouver son ancienne équipe comme entraîneur, en 2013, lorsqu'elle a remporté son dernier titre canadien en date. La satisfaction de la victoire est aussi valorisante comme entraîneur que comme joueur, dit-il d'ailleurs.

À l'image de Bertrand - et de tous ses coéquipiers - en 1999, plusieurs athlètes de l'Université Laval feront leurs premiers pas en grande finale, samedi. Tout s'est passé très vite à l'époque, se souvient aujourd'hui l'ancien numéro 19. «On s'en allait vers l'inconnu. La première chose qu'on a sue, c'est qu'on était au SkyDome, à Toronto, avec le trophée au bout de nos bras», raconte-t-il.

En plus de ses deux Coupes Vanier, Bertrand a remporté la Coupe Grey avec les Eskimos d'Edmonton en 2005. Toutes les formations championnes ont une chose en commun, remarque-t-il : «Ça prend toujours une équipe soudée, une équipe qui a du plaisir.»

Cette saison, le Rouge et Or possède ces qualités. Et ça ne date pas d'hier. «Les gars ont faim. On a un groupe spécial. Ça paraît depuis le début de l'année.» Depuis les premiers entraînements, l'hiver dernier, dit-il.

Le mentor de Richard

En tant qu'ancien quart-arrière, Bertrand travaille beaucoup avec Hugo Richard, le pivot de troisième année du Rouge et Or. Calme comme jamais, Richard a mené son attaque de main de maître, samedi. Bertrand le décrit comme «l'un des meilleurs quarts au Canada, si c'est pas le meilleur».

Il conseillera à Richard, recrue en Coupe Vanier, d'attaquer le duel de samedi comme une rencontre de saison régulière. Un jeu à la fois. «C'est peut-être niaiseux à dire, mais c'est un match comme les autres, constate Bertrand. C'est tout ce qui est alentour qui le rend différent, les médias, les banquets. Mais quand le match commence, c'est 60 minutes, quatre quarts...»

À l'image des commentaires du président Jacques Tanguay dans Le Soleil, la veille, Bertrand a louangé le travail des jeunes joueurs. «À la fin de la saison dernière, je regardais tous les joueurs-clés sur les unités spéciales qui partaient, les Mathieu Masseau et Shayne Gauthier, et je t'avoue que je freakais un peu. Je me disais : "Oh my god! Va falloir que je remplace tout ce monde-là!" Mais on a un bon groupe de jeunes, qui croient en ce qu'on leur présente.»

Ce que Mathieu Bertrand a dit...

Ç'a eu l'air facile parce qu'on était vraiment bien préparés. Notre exécution a été parfaite»

- Sur la victoire de 36-6 contre Wilfrid-Laurier

C'est comme de la bicyclette pour lui»

- Sur Félix Faubert-Lussier comme botteur de précision

Il travaille extrêmement fort aux niveaux mental et physique. Il faut qu'il se développe une routine, surtout pour les situations de gros matchs»

- Sur le botteur Dominic Lévesque

Le Rouge et Or en vitesse...

Le Rouge et Or ne rayonnera pas seulement à la Coupe Vanier. Neuf anciens joueurs de l'Université Laval participeront, dimanche soir, au match de la Coupe Grey, emblème de la suprématie dans la Ligue canadienne de football. Les Stampeders de Calgary et le Rouge et Noir d'Ottawa y croiseront le fer au BMO Field de Toronto. Pierre-Luc Caron, Pierre Lavertu, Karl Lavoie et Adam Thibault évoluent chez les Stampeders; Arnaud Gascon-Nadon, Jean-Philippe Bolduc, Patrick Lavoie, Jason Lauzon-Séguin et Christopher Milo portent les couleurs du Rouge et Noir... Ne cherchez plus les crinières d'Edward Godin et de Vincent Alarie-Tardif! Les deux joueurs du Rouge et Or ont participé au Défi têtes rasées de Leucan, disant ainsi adieu à leur longue chevelure.

Partager

À lire aussi

  • Saison «très particulière», selon Tanguay

    Football

    Saison «très particulière», selon Tanguay

    La présence du Rouge et Or en finale de la Coupe Vanier, samedi prochain, sera le dénouement d'une saison «très particulière», selon le président de... »

  • «Chapeau à Laval»

    Football

    «Chapeau à Laval»

    Les Golden Hawks de l'Université Wilfrid-Laurier avaient fait leurs devoirs en analysant les précédents matchs du Rouge et Or. Mais à leur grande... »

  • En route vers Hamilton!

    Football

    En route vers Hamilton!

    En écrasant Laurier 36-6, le Rouge et Or accède au match de la Coupe Vanier pour la 10e fois en 22 ans d'histoire. Les footballeurs de l'Université... »

  • La foule du PEPS unique au pays

    Football

    La foule du PEPS unique au pays

    Bruyante, la foule de football du PEPS? Rien de neuf. Michael Faulds n'est pas le premier ni le dernier à le souligner. Mais l'entraîneur-chef des... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer