Le Blizzard du SSF couronné

La défensive du Blizzard a limité à 23... (fournie par le RSEQ, Rémy Boily)

Agrandir

La défensive du Blizzard a limité à 23 le nombre de points des Loups de Curé-Antoine-Labelle.

fournie par le RSEQ, Rémy Boily

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Blizzard du Séminaire Saint-François a conclu une fin de semaine de rêve pour le football de la région de Québec, dimanche, en remportant le bol d'or de la division 1 chez les juvéniles.

La troupe de Luc Savoie a surclassé les Loups de l'école Curé-Antoine-Labelle 51-23 au stade Alphonse-Desjardins de Saint-Jean-sur-Richelieu. Finaliste déçu la saison dernière, le SSF a profité du brio de son porteur de ballon étoile, Kalenga Muganda, auteur de quatre touchés dans le match.

«Finalement, on est passés à go et on a récolté 200 $», a illustré Savoie, joint au téléphone alors qu'il faisait le trajet en autobus dans une «ambiance vraiment festive».

Savoie et son équipe ont récolté dimanche les fruits d'un changement de philosophie; l'équipe se voulait plus agressive, plus fonceuse en 2016. Elle a été invaincue en huit rencontres de saison régulière, marquant 376 points contre 86.

Une petite frousse

Les Loups ont toutefois inscrit un touché dès leur première séquence à l'attaque, soulevant une petite et brève inquiétude chez Savoie. «Ma seule crainte, c'était de voir comment on allait réagir dans l'adversité», a-t-il admis, constatant ne pas en avoir eu beaucoup cette saison. Finalement, il n'avait rien à craindre. Ses jeunes joueurs lui ont fourni une avance de 17 points à la mi-temps et n'ont jamais regardé derrière.

Quant au joueur du match, Savoie l'a vanté sur toute la ligne. «C'est un petit bonhomme très, très spécial, et ça fait longtemps que je suis dans le football», a dit Savoie de Muganda, un athlète de quatrième secondaire. «Il répond tout le temps aux attentes dans les moments importants. Il est toujours exceptionnel dans sa façon d'être, à tous les jours.» L'entraîneur a aussi souligné le brio des secondeurs Samuel Gagné et Étienne Amiot. Ce dernier a même inscrit le dernier touché de la rencontre en tant que porteur de ballon.

Samedi, en plus de la victoire du Rouge et Or de l'Université Laval à la Coupe Dunsmore, le Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy a remporté le bol d'or au collégial. Le frère de Kalenga, Gloire, s'est d'ailleurs démarqué avec deux touchés dans ce match.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer