Deux joueurs du Rouge et Or récompensés

Mathieu Betts (9), du Rouge et Or, a... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Mathieu Betts (9), du Rouge et Or, a remporté le titre de joueur de ligne par excellence cette saison.

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le brio d'Adam Auclair cette saison n'est pas passé inaperçu. Le demi défensif du Rouge et Or a été nommé recrue de l'année au Québec, succédant à son coéquipier Mathieu Betts, lui-même auréolé du titre de joueur de ligne par excellence en 2016. Le Lévisien Samuel Caron, quart-arrière des Carabins, a quant à lui obtenu le statut d'athlète par excellence.

Les trois hommes ont reçu leur prix vendredi midi à Montréal, un peu plus de 24 heures avant le botté d'envoi du match de la Coupe Dunsmore entre l'Université Laval et l'Université de Montréal, au CEPSUM.

Auclair, un Beauceron de Notre-Dame-des-Pins, a été le meilleur des siens avec 35,5 plaqués cette saison, ce qui le place au 11e rang du classement québécois. Le rapide athlète de 6'2'' et de 198 livres a aussi réussi un sac du quart et une interception. Le Rouge et Or a la mainmise sur ce titre depuis trois ans : le quart Hugo Richard l'avait emporté en 2014.

De son côté, Betts a fait fi de la couverture serrée de ses adversaires pour réussir neuf sacs du quart, le deuxième plus haut total au pays. En seulement deux saisons, le colosse de 6'3'' a déjà 21 réussites du genre au compteur, à seulement 5,5 du record d'équipe en carrière, détenu par Vincent Desloges. Le sommet de l'histoire au Québec est aussi à sa portée : Jim Aru en avait obtenu 31,5 dans les années 90, alors que les Gaels de Queen's s'alignaient dans la conférence Ontario-Québec.

Betts succède lui aussi à deux anciens du Rouge et Or. Desloges avait remporté cette distinction en 2014, suivi l'an dernier par Charles Vaillancourt.

Le plaisir de Caron

De son côté, Samuel Caron a prouvé une nouvelle fois vendredi avoir fait le bon choix. Le Lévisien a mis sa carrière en veilleuse l'an dernier pour déterminer s'il souhaitait continuer dans le football. L'ancien du Cégep de Lévis-Lauzon a brillamment pris le relais du retraité Gabriel Cousineau, complétant 68,5 % de ses passes pour des gains de 1863 verges. Il a aussi cumulé 300 verges en 46 courses, ce qui le place neuvième au Québec chez les porteurs de ballon!

«J'ai retrouvé le plaisir de jouer au football et c'est ça qui est important. C'est du sport, on fait ça pour avoir du plaisir et je pense l'avoir démontré sur le terrain», a affirmé le joueur par excellence à La Presse canadienne.

Finalement, Danny Maciocia a été préféré à Glen Constantin comme entraîneur de l'année. Il a conduit ses Carabins (7-1) au championnat de la saison régulière grâce à cinq petits points accordés de moins que le Rouge et Or. Jonathan Boissonneault-Glaou (Carabins) a été nommé joueur défensif par excellence pour une deuxième année de suite. Son coéquipier Félix Ménard-Brière a reçu pareil honneur pour les unités spéciales.

Chacun des gagnants se retrouve en nomination pour recevoir le même prix au niveau national. Dans la lutte au titre de joueur par excellence (trophée Hec Crighton), Caron aura pour rivaux trois autres quarts, Noah Picton (Regina), Derek Wendell (Ottawa) et Tivon Cook (StFx).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer