Le Rouge et Or excité, mais pas trop

Le receveur de passes Jonathan Breton-Robert (87) est... (Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Le receveur de passes Jonathan Breton-Robert (87) est une des deux recrues du Rouge et Or qui participeront à leur premier match en séries dans le circuit universitaire.

Photothèque Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Excités, ils gardent leur flegme malgré tout. Même s'ils ne sont qu'à trois jours de leur premier match en séries dans la jungle du PEPS.

Ils sont recrues, mais Marc-Antoine Pivin et Jonathan Breton-Robert font déjà partie de la rotation régulière des receveurs de passes du Rouge et Or de l'Université Laval. Évidemment conscients de l'enjeu, ils ne semblent pas trop impressionnés par l'importance du match de samedi, un duel sans lendemain contre les Stingers de Concordia, au PEPS.

«Dans la semaine d'entraînement, je pense qu'on aborde ça comme n'importe quel autre match. Tous les matchs en saison sont excitants. Chaque fois qu'on joue ici, c'est toujours le fun», a indiqué Pivin.

Il y a malgré tout un petit quelque chose de plus avant un match crucial, reconnaît son collègue. «On pratique toujours de la façon la plus intense qu'on peut, mais c'est sûr qu'il y a plus d'énergie quand il y a un enjeu plus élevé», a dit Breton-Robert.

Expérience en banque

Pivin possède une expérience impressionnante dans les rencontres importantes. En trois ans au collégial, il a participé à autant de finales du Bol d'or, dont deux conclues sur des victoires avec les Cougars du Collège Champlain, celles de 2013 et de 2015.

«C'est toujours de l'expérience en banque. Jouer quand il fait plus froid, jouer ce genre de match important-là... Mais je pense qu'il n'y a rien qui te prépare à un match des séries ici devant autant de monde. C'est sûr que c'est bon [d'avoir joué les Bols d'or], mais je pense pas que ça va être vraiment pareil», a lancé Pivin en riant.

En novembre 2015, il y avait 1250 personnes lors du match entre les Cougars et le Notre-Dame du CNDF au Bol d'or, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il y en avait 8814 pour assister à la demi-finale universitaire entre le Rouge et Or et ces mêmes Stingers, au PEPS.

Breton-Robert n'a pas la même feuille de route, mais il a toutes les raisons de déborder de confiance au cours d'une campagne où il a fait sa place, un match à la fois.

Les deux hommes se sont dits mercredi satisfaits de leur première saison régulière dans les rangs universitaires. Breton-Robert a capté 20 ballons pour des gains de 261 verges et un touché. Le rapide athlète de Saint-Anselme a même effectué trois courses pour 20 verges et un autre majeur.

Pivin a réussi 11 réceptions (247 verges) et inscrit trois touchés. «Je suis vraiment content de ma saison. Ç'a été juste du plaisir», a dit ce dernier, se faisant visiblement le porte-parole des deux athlètes.

Miller: «Je serai prêt à jouer»

Le quart-arrière des Stingers de Concordia Trenton Miller a raté... - image 3.0

Agrandir

Le quart-arrière des Stingers de Concordia Trenton Miller a raté le dernier match de la saison à Bishop's et doit suivre un protocole de retour au jeu en vue de la demi-finale de conférence présentée samedi, à l'Université Laval.

Pas trop de mystère autour de la présence de Trenton Miller contre le Rouge et Or. «Ma santé est bonne. Je serai prêt à jouer samedi. J'ai eu un entraînement léger hier et je serai full go aujourd'hui», a confirmé le quart-arrière étoile des Stingers de Concordia au Soleil, mercredi.

Le joueur par excellence du football universitaire québécois en 2015 soignerait une commotion cérébrale. Il a raté le dernier match de la saison à Bishop's et doit suivre un protocole de retour au jeu en vue de la demi-finale de conférence présentée samedi, à l'Université Laval. Ce qui fait dire à son patron qu'«on espère avoir Trenton Miller prêt à jouer, mais sinon, on a confiance en Colin Sequeira», assure l'entraîneur-chef des Stingers, Mickey Donovan.

Profitant simplement d'une faiblesse des Gaiters, selon Donovan, les Stingers ont surpris avec 55 jeux de course et seulement 14 passes de Sequeira, samedi passé, alors que Miller lançait le ballon en moyenne 43 fois à ses sept départs cette saison. «On voyait que Bishop's devenait fatigué et notre ligne offensive faisait bien, alors on a continué à courir. Pas parce qu'on ne voulait pas voir Colin lancer et pas non plus parce qu'on voulait prouver qu'on pouvait courir», justifie Donovan.

Encore premier pour gains aériens

Miller est originaire de Buffalo. À sa deuxième campagne au Québec, il dit s'y sentir «comme à la maison». «Ma blonde est bilingue et elle m'enseigne un peu de français. Lentement mais sûrement, je comprends de mieux en mieux», affirme l'Américain, dont l'équipe est logée dans l'ouest de Montréal.

Quant au football canadien et ses règlements, Miller s'est acclimaté. «Je ne me souviens plus à quoi ressemble la version américaine!» blague-t-il à moitié. «Je suis habitué aux mouvements [dans le champ arrière avant la remise] et aux trois essais. Je suis très confortable.»

Assez confortable pour afficher le plus fort total de gains aériens de la conférence pour une deuxième année de suite. Il range ses deux saisons régulières parmi les 10 meilleures dans l'histoire du circuit québécois pour les passes captées et les passes tentées.

Son ratio passes de touché/interceptions (9/13 contre 20/8) et son pourcentage de passes captées (58,2 % contre 66 %) ont toutefois chuté par rapport à 2015. «Je ne suis jamais content de mes statistiques, que ce soit l'an passé ou cette année. Mais la beauté de la chose, c'est qu'une fois en séries, les huit dernières semaines deviennent futiles.»

«Contre une équipe comme Laval, qui est très solide dans tout ce qu'elle fait, on devra : A, gagner la bataille des revirements; et B, commencer en sachant que ce sera une bataille de quatre quarts. Il y aura des hauts et des bas comme chaque match, mais si on peut suivre le plan et fournir l'effort maximum, on va surprendre bien du monde, samedi», souhaite Miller.  Olivier Bossé

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer