Les Pats se vengent des Bills

Une passe précise d'un Tom Brady en déséquilibre,... (AP, Adrian Kraus)

Agrandir

Une passe précise d'un Tom Brady en déséquilibre, en première demie, a permis à Danny Amendola de marquer un touché contre les Bills, à Buffalo.

AP, Adrian Kraus

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Wawrow
Associated Press
Orchard Park

Le quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Tom Brady, a rappelé sa domination face aux Bills de Buffalo à nouveau, dimanche, égalant un record de la NFL en les battant pour la 26e fois.

Brady a complété 22 de ses 33 tentatives de passes pour des gains de 315 verges et a décoché quatre passes de touché pour mener les siens vers une victoire de 41-25. Il a amélioré sa fiche à 26-3 face aux Bills et a égalé un record établi par Brett Favre, qui avait maintenu un rendement de 26-9 contre les Lions de Detroit.

Les Patriots (7-1) ont gagné quatre matchs de suite depuis que Brady est revenu au jeu après avoir été suspendu pour les quatre premiers matchs pour son implication dans le scandale des ballons dégonflés. Pendant son absence, les Patriots ont été battus 16-0 par les Bills le 2 octobre, le premier jeu blanc encaissé à domicile par les Patriots depuis 1993.

«Ils aiment bien rappeler qu'ils ont gagné à notre domicile, a indiqué le demi-inséré Rob Gronkowski. Nous sommes venus à Buffalo et nous leur avons montré ce dont nous étions capables. J'en suis très heureux.»

Après un placement des Bills, Brady a lancé deux passes de touché à ses deux premières séquences offensives. Il a notamment rejoint Chris Hogan sur 53 verges, ce dernier ayant battu Stephon Gilmore sur le flanc gauche.

Les Patriots ont ensuite mis le match hors de portée des Bills en inscrivant 27 points au cours de cinq possessions consécutives. Cette poussée offensive s'est amorcée avec une passe de 53 verges de Brady à Gronkowski avec 4:18 à faire au deuxième quart. Elle s'est terminée lorsque Brady a laissé sa place au réserviste Jimmy Garoppolo avec 4:29 à faire.

McCoy absent, Dareus de retour

Les Bills (4-4) devaient se débrouiller sans le porteur de ballon LeSean McCoy, qui est tenu à l'écart du jeu par une blessure à la cuisse gauche. Et leur défensive n'a pas été en mesure de contenir les Patriots malgré que le plaqueur Marcell Dareus disputait son premier match de la saison.

Dareus a raté les trois derniers matchs en raison d'une blessure à la cuisse et a raté le début de la saison à cause d'une suspension de quatre matchs pour avoir consommé des produits interdits par la NFL.

«Évidemment, nous n'avons pas été assez bons aujourd'hui, a analysé l'entraîneur-chef des Bills, Rex Ryan. Nous avons fait beaucoup trop d'erreurs. Des erreurs que nous n'avons pas faites de la saison. Contre un gars comme Brady, vous allez payer le prix.» Les Patriots n'ont dégagé que trois fois et ont réussi 9 de leurs 13 occasions en troisième essai.

L'offensive des Bills était également privée de trois de ses quatre meilleurs receveurs, dont Marquis Goodwin.

Le porteur de ballon réserviste Mike Gillislee a marqué sur une course de trois verges et Taylor a réussi un touché de 26 verges sur un quatrième essai au troisième quart. Jonathan Williams a aussi marqué sur une course d'une verge avec 30 secondes à écouler.

Danny Amendola et Julian Edelman ont aussi capté des passes de touché, tandis que LeGarrette Blount a franchi la ligne des buts sur une course d'une verge.

Pour Brady, il s'agissait de son premier match de quatre passes payantes depuis qu'il avait réussi l'exploit contre les Dolphins de Miami, au mois d'octobre dernier. De ses 20 matchs de quatre passes de touché ou plus, six étaient contre les Bills.

«Merci, maman»

L'ailier rapproché des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Rob Gronkowski, qui a grandi à Buffalo, a établi deux records d'équipe avec son touché après un attrapé de 53 verges. C'était sa 69e incursion dans la zone payante et sa 68e par la passe, ce qui le propulse à un touché devant Stanley Morgan dans les deux catégories. 

Après avoir lancé le ballon au sol, Rob Gronkowski a fait une vrille puis s'est incliné.

Après le match, il a indiqué s'être incliné en l'honneur de sa mère, Diane. Il a raconté qu'avant le match, elle est venue le voir à l'hôtel pour lui dire à quel point elle serait fière qu'il brise le record. «Je voulais lui faire un signe de reconnaissance. Je voulais qu'elle sache à quel point j'étais content qu'elle me fasse savoir qu'elle était super fière de moi», a-t-il raconté. «Salut maman, et merci!»

Dans la victoire de 41-25 contre les Bills, Rob Gronkowski a capté cinq passes totalisant 109 verges.  AP

 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer