C'est zéro!

La défensive du Rouge et Or a été... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La défensive du Rouge et Or a été impitoyable dimanche après-midi

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «J'ai entendu qu'on m'a donné la statistique, mais pour être honnête, ce n'est pas moi qui l'ai bloqué. Je pense qu'ils l'ont botté derrière la tête d'un joueur de leur équipe.»

Marc-Antoine Varin n'a pris le mérite pour le placement bloqué qui a permis au Rouge et Or de brandir une fiche défensive immaculée, une fois le sifflet final entendu. Ce botté a été la seule véritable occasion des visiteurs de s'inscrire au tableau. Ce n'était qu'un deuxième placement raté cette saison de la part du botteur de précision des Gaiters, Vincent Dubé.

Aucun point accordé, faut le faire. Même contre l'une des pires attaques des 27 équipes au Canada. Seulement quatre jeux blancs ont été réalisés sur les 100 matchs réguliers disputés dans le football universitaire canadien cette saison. Un deuxième contre Bishop's toutefois, après la varlope de 61-0 contre Montréal.

La course au championnat de la saison régulière est ainsi relancée de plus belle entre Montréal et Laval, qui a concédé jusqu'ici cinq points de plus.

«On a donné une bonne poussée Gabriel Ouellet et moi et le ballon est allé derrière la tête de leur joueur. Sinon, c'est Gab qui l'a eu dans le casque. Moi, je n'y ai pas touché», a assuré Varin, qui évolue autant sur les unités spéciales que comme secondeur.

Varin a joué le match avec la main droite enrubannée dans une boule protectrice, ce qui lui permet de moins souffrir d'une blessure subie en début de campagne.

Avec trois sacs, son coéquipier de l'unité défensive Mathieu Betts a haussé sa récolte de saison à sept, dont six dans les deux dernières rencontres. L'ailier défensif étoile s'est encore une fois montré plus expressif sur le terrain qu'à l'extérieur.

Le plaisir de jouer

«La fin de saison approche et avec tous les sacrifices qu'on fait pour pouvoir jouer chaque fin de semaine, c'est un peu le reflet du plaisir qu'on a à jouer», a expliqué la terreur des quarts-arrières adverses.

L'autre ailier défensif partant de l'UL, Edward Godin, avoue s'être enquis dès la fin de la rencontre du résultat entre Montréal et Sherbrooke (30-5). «J'avais vu que c'était 13-3 à la demie et c'est la première chose que j'ai demandé à ma famille, avoue Godin. J'espère maintenant que McGill va faire plus que cinq points [contre Montréal la semaine prochaine] et nous, on va s'assurer que Sherbrooke n'en marquera aucun.»

À leur premier affrontement du 18 septembre, le Vert & Or n'avait marqué que trois points contre le Rouge et Or victorieux 41-3, un touché de sûreté et un simple. La dynamique pourrait être différente six semaines plus tard sur la pelouse naturelle estrienne et avec un Vert & Or acculé à l'élimination.

Partager

À lire aussi

  • Le Rouge et Or à cinq points des Carabins

    Football

    Le Rouge et Or à cinq points des Carabins

    En infligeant une correction de 44-0 aux Gaiters de Bishop's, dimanche, le Rouge et Or s'est surtout rapproché à cinq points alloués des Carabins de... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer