Le Rouge et Or «10 en dessous»

Le coordonnateur défensif du Rouge et Or, Marc... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le coordonnateur défensif du Rouge et Or, Marc Fortier, et ses hommes devront s'appliquer à ne donner aucun point aux Gaiters de Bishop's dimanche dans l'espoir de remporter le bris d'égalité contre Montréal au classement en fin de saison.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Deux rivaux se dressent devant le Rouge et Or, cette semaine. Derrière les Gaiters de Bishop's se cache l'obligation d'accorder le moins de points possible pour espérer rattraper les Carabins de Montréal au classement. Un géant dans l'ombre d'un nain.

«On est 10 en dessous», a constaté Marc Fortier, le coordonnateur défensif du club de l'Université Laval, mercredi soir, après l'entraînement quotidien. Plus qu'une évidence, ce retard de 10 points alloués sur l'entièreté de la saison régulière par rapport aux Carabins, 66-76, s'avère le point focal.

Deux matchs pour effacer ce retard, gagner le bris d'égalité pour la première position au classement et, surtout, mériter l'éventuel privilège de jouer la finale de conférence à domicile.

«On est en mode séries. Il faut, on n'a pas le choix!» lance Fortier. «Chaque match, l'objectif est de ne pas donner de point. Mais là, c'est encore plus vrai. Chaque point, chaque position de terrain va faire une différence.»

Menée par Fortier depuis 2007, la défensive fait la fierté du Rouge et Or depuis encore plus longtemps. C'est sous sa gouverne qu'un record canadien de 58 points accordés en neuf rencontres régulières a été établi en 2010. Ses protégés peuvent circonscrire les dégâts sous les 80 points pour une septième saison en 10 ans.

150 pour Constantin

Il s'agirait d'un fantastique cadeau à faire à son patron et mentor, Glen Constantin, pour sa 150victoire comme entraîneur-chef du Rouge et Or. Arrivé à l'UL comme coordonnateur défensif en 1996, il a occupé ce poste jusqu'en 2006, avant de passer le flambeau défensif à Fortier. Constantin est aux commandes depuis 2001; sa fiche globale est de 149-29.

Mais au-delà de la victoire, presque acquise d'avance au Rouge et Or (5-1) contre des Gaiters (1-5) qui ne vont encore nulle part, le pointage sera donc capital. Plus question de touché de sûreté et deux points donnés pour améliorer sa position de terrain. Laval en a déjà donné cinq jusqu'ici cette saison, trois de plus que Montréal, mais aussi seulement six majeurs, un de moins que les Carabins.

«Et des fois, donner un placement peut être l'objectif dans certaines situations. Mais là, ça ne pourra pas être ça», explique Fortier, confirmant que la stratégie défensive sera plus agressive.

Mauvais souvenir de 2013

Bishop's a beau ne pas avoir gagné contre une équipe du Québec depuis plus de deux ans et contre le Rouge et Or depuis 19 ans, «ç'a tout le temps été une équipe qui a trouvé une bonne façon de nous attaquer», insiste Fortier.

Même si son club a limité les Gaiters à moins de 10 points dans 8 des 12 derniers duels entre les deux formations, le coach garde en tête les 38 points et 566 verges par la passe encaissés en 2013 à Lennoxville.

Il trouve que ses hommes permettent encore trop de gains adverses. Mais la victoire à Montréal, samedi dernier, l'a apaisé avec seulement 331 verges au total pour les Carabins.

Un match où le Rouge et Or a limité les Carabins à leurs plus modestes statistiques de la saison pour les points (19), les premiers essais (17), le total de verges (331) et les verges au sol (40).

Une solide performance collective auréolée du brio individuel de l'ailier défensif Mathieu Betts. L'auteur des trois sacs de son équipe et de six plaqués solos dans cette rare victoire du Rouge et Or au CEPSUM a été nommé l'étoile défensive de la semaine à travers le Canada. Betts est le premier joueur de l'UL honoré de la sorte cette saison.

Alarie-Tardif aux anges

Depuis deux semaines, Vincent Alarie-Tardif a pris le pas... (La Presse canadienne, Ron Ward) - image 3.0

Agrandir

Depuis deux semaines, Vincent Alarie-Tardif a pris le pas sur Christopher Amoah.

La Presse canadienne, Ron Ward

Son meilleur match au meilleur moment. Vincent Alarie-Tardif n'aurait pas pu souhaiter mieux, samedi dernier, dans la victoire de 22-19 contre les Carabins. «C'est le match où j'ai eu le plus le ballon [dans les rangs universitaires] et contre Montréal en plus, alors j'étais très satisfait.

«Et de gagner contre Montréal à Montréal, je ne pouvais pas être plus heureux côté équipe et côté personnel. Je ne pouvais pas demander mieux», affirme le porteur de ballon, à qui on a fait confiance pour 14 des 18 jeux de course destinés au demi offensif du Rouge et Or, dans ce match.

Depuis deux semaines, Alarie-Tardif a pris le pas sur Christopher Amoah. Contre McGill et Montréal, ce dernier n'a couru que deux fois avec le ballon contre 21 portées pour Alarie-Tardif. Sébastien Serré complète le trio. Alarie-Tardif montre la meilleure moyenne de gains avec 7,4 verges par course (258/35), alors qu'Amoah est à 5,9 (260/44) et Serré à 5,2 (156/30).

Chacun ses forces, la situation détermine leur utilisation, selon Alarie-Tardif. Contre Montréal, sa capacité à courir en ligne droite dans le trafic a favorisé le numéro 5. «Dans des matchs physiques, j'aime bien ça, sourit-il. «Je cours beaucoup nord-sud et les coachs aiment ça.» Mais le boulot ne se résume pas juste à transporter le précieux. Sur les jeux de passe, faut bloquer en protection. «Ça rentrait!» admet-il du duel face aux Carabins. «Il y a de la pression, c'est sûr. Il faut être complet.»

Sa plus grande satisfaction reste la victoire. Première victoire en trois ans au stade de l'Université de Montréal, première victoire là-bas depuis qu'il enfile le maillot du Rouge et Or. La confiance ne manque pas, ou plus. «On va retourner jouer à Montréal, s'il le faut», conclut Alarie-Tardif, à propos de l'éventuel affrontement éliminatoire tant attendu du 12 novembre.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer