Redmen 9/Rouge et Or 61: début de match fulgurant

L'offensive des Redmen de McGill, qui a dû... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

L'offensive des Redmen de McGill, qui a dû se contenter de trois placements, a été solidement malmenée au Stade TELUS-Université Laval dimanche.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les spectateurs en retard au PEPS ont dû se mordre les doigts, dimanche après-midi. Le Rouge et Or a commencé son match en lion, agrippant sa proie par le cou avec trois touchés dès les deux premières minutes. Avec pour résultat une victoire convaincante de 61-9 sur les Redmen de McGill.

Laval a marqué dès le premier jeu du match. Anthony Dufour a retourné le botté d'envoi sur 96 verges pour un touché, son premier de la saison.

Soixante-quatorze secondes plus tard, Alex Hovinton a intercepté une offrande de Frédéric Paquette-Perrault à la ligne de 45 et a sprinté en ligne droite jusque dans la zone des buts.

Sur le botté de reprise, Paolo Sargeni a jonglé puis échappé le ballon, repris par le Rouge et Or à la ligne de 2. Hugo Richard s'est ensuite chargé de franchir la ligne. C'était 21-0, et le quart-arrière n'avait effectué aucune passe...

«Trois touchés en si peu de temps, je n'ai jamais vu ça», a dit l'entraîneur-chef Glen Constantin, pourtant à sa 16e saison à la barre de l'équipe. «On a eu une bonne confiance toute la semaine, dans l'échauffement il y avait beaucoup d'énergie. Je m'attendais à de bonnes choses.»

Du jamais-vu pour Hugo Richard aussi, que ce soit avec le Rouge et Or ou pendant ses années au secondaire ou au collégial. «C'est le premier départ de la sorte que je vois. [...] Tout le monde était super excités sur le banc. Ça a donné un bon ton au match.»

Autre moment spectaculaire après 4:35 de jeu. Richard a prouvé sa mobilité en esquivant plusieurs plaqués le long de la ligne de mêlée, avant de rejoindre Marc-Antoine Pivin, laissé fin seul près de la ligne de côté. Pivin a couru jusque dans la zone des buts. Un jeu de 84 verges. Et le premier touché en carrière pour la recrue.

Une fin tranquille

Comparé à ce raz-de-marée, le reste du match a eu des allures de long fleuve tranquille. En deuxième demie, Vincent Alarie-Tardif a ajouté à l'avance de Laval sur une course de cinq verges, puis Marc-Olivier Simard en a fait autant, dans son cas grâce à une interception ramenée sur 33 verges. Au quatrième quart, Pivin a inscrit un deuxième touché en captant une passe de verges du quart substitut Samuel Chénard. Les autres points du Rouge et Or (4-1) ont été inscrits grâce à deux placements de Dominique Lévesque et trois touchés de sûreté.

Les Redmen (2-3) ont réussi leurs neuf points sur trois placements de Findlay Brown en première demie.

Des failles à l'attaque

Dans ce match à sens unique, les entraîneurs du Rouge et Or ont malgré tout perçu des failles dans le jeu de l'équipe. À l'attaque surtout, où le coordonateur Justin Ethier admet avoir plusieurs choses à travailler. «Je mentirais de dire que je suis complètement satisfait, a-t-il souligné. Il faut être un peu plus constant. C'est tout le temps des petites affaires. Il faut jouer tout le monde ensemble. Parfois, c'est une mauvaise protection. Parfois, c'est une mauvaise lecture du quart-arrière. Parfois, c'est un receveur [qui rate son jeu]. Il faut juste arriver et que les 12 jouent ensemble.»

Avant d'être remplacé par Chénard (6 en 10, 107 verges) à la fin du troisième quart, Richard a eu le temps de compléter 20 de ses 27 passes pour des gains de 290 verges. Chez les Redmen, le quart recrue Frédéric Paquette-Perrault a réussi 12 de ses 26 passes pour 194 verges.

Le Rouge et Or aura deux semaines pour se préparer à son vrai test: le deuxième duel de la saison face aux Carabins de Montréal, seule équipe à l'avoir vaincu.

«On va prendre une couple de jours pour corriger nos petites carences», a dit Constantin, parlant entre autres des plaqués, de la cohésion à l'offensive et de la couverture sur les bottés de reprise. «Et ensuite, on va tomber sur la préparation pour Montréal.»

Gros jeu salvateur pour Dufour

Anthony Dufour (22) a eu plusieurs occasions de... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.0

Agrandir

Anthony Dufour (22) a eu plusieurs occasions de célébrer, dimanche.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Anthony Dufour contemplait avec fierté et soulagement son difficile parcours des derniers mois, dimanche. L'auteur du plus gros jeu du match revient de loin. Et sa course de 96 verges sur le retour de botté d'envoi, son premier touché de la saison, a marqué une sorte d'aboutissement salvateur.

L'an dernier, Dufour a subi une déchirure du ligament croisé antérieur, cette fameuse blessure au genou tant redoutée par les sportifs. Saison terminée. Longue réhabilitation.

L'ancien du Cégep Limoilou a joué tous les matchs de la présente campagne, mais admet avoir connu certaines difficultés à retrouver ses sensations et sa confiance dans les premiers. «J'ai travaillé fort pour revenir de cette blessure-là. Aujourd'hui, je me sentais bien. Depuis le début de l'année, j'ai des petites blessures ici et là; je me suis entraîné beaucoup cet été. Beaucoup d'ankylosement. Aujourd'hui, je peux dire que j'ai retrouvé ma vitesse. Je n'ai pu d'inquiétude à avoir.

«Avant, je me cassais un peu trop la tête. Je voulais vraiment que ça fonctionne, mais je zigonnais un peu trop. En ligne droite, c'est la meilleure chose à faire», a-t-il ajouté.

Soutien de l'équipe

Dufour a reçu le soutien de ses coéquipiers pendant sa longue convalescence, comprend-on. Il a d'ailleurs voulu partager sa réussite avec eux. «Les gars étaient contents pour moi. J'essaie d'être présent pour eux et ils sont là pour moi aussi. Ça fait du bien pour toutes les raisons: pour ma blessure, pour ma confiance, pour le moral et pour l'équipe.»

Quant au jeu lui-même, il semble avoir été minutieusement planifié. «Je le visualisais dès le départ du match, a expliqué Dufour. On avait un bon schéma de blocs pour marquer. Et ç'a vraiment marché. Le ballon a été botté à un endroit avantageux. Petite feinte à gauche, et je suis rentré dans le trou.»

Marc-Antoine Pivin était un autre joueur soulagé. Le prometteur receveur de passes a réussi ses deux premiers touchés en carrière, dont un jeu de 84 verges au premier quart. Ses coéquipiers devront trouver une autre raison pour le taquiner. «Je me faisais écoeurer un peu avec ça, alors c'est bon que ce soit passé, a dit Pivin en riant. Ça fait du bien d'avoir les deux premiers. Je suis vraiment content. C'était le fun d'embarquer dans le feu de l'action aussi rapidement et d'avoir des opportunités de faire des jeux aussi vite dans le match», a ajouté l'auteur de plusieurs records dans le football collégial, l'an dernier.

Une interception qui fait du bien

Alex Hovington aura lundi l'esprit plus en paix que la semaine dernière. Contre Mount Allison, il avait échappé une interception relativement facile. «Je m'en voulais. J'ai eu de la misère à dormir la nuit après le match. Je me suis dit: plus jamais.»

Dimanche, le demi défensif a réalisé sa première interception en deux ans, un jeu au cours duquel il a inscrit un touché, le deuxième du Rouge et Or dans le match. «J'étais dû. Ça fait du bien. Une fois que j'ai eu le ballon dans les mains, je me suis dit: il faut que je marque absolument.»

Le Rouge et Or a réussi trois interceptions, les deux autres venant de Marc-Olivier Simard, auteur de son premier touché depuis l'école secondaire.

«On a mis l'emphase pendant toute la saison morte sur le fait qu'on voulait causer plus de revirements, on voulait plus d'interceptions, plus d'échappées, a ajouté Hovington. Une partie comme aujourd'hui, c'est ce qu'on veut faire. Et il faut que ça perdure pendant le reste de l'année.»

Mine de rien, le Rouge et Or n'a accordé aucun touché à ses trois derniers matchs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer