En quête de réponses

Qadr Spooner et Mathieu Betts... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Qadr Spooner et Mathieu Betts

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Contre une équipe «formidable», Ronald Hilaire et ses Redmen de McGill seront à même de mieux mesurer leur évolution de la dernière année, dimanche, au PEPS de l'Université Laval. Pendant ce temps, le Rouge et Or tentera de poursuivre son insatiable quête de perfection, non pas dans sa fiche, mais dans son jeu sur le terrain.

Au football, comme dans la vie...

Avec 44 joueurs recrues dans sa formation, dont une vingtaine généralement en uniforme, Ronald Hilaire n'hésite pas à miser sur une forte et saine compétition à l'interne chez ses Redmen.

«Ici, on dit toujours que le football est le microcosme de la vraie vie. Ceux qui produisent le plus sont ceux qui ont des augmentations de salaire. Chacun de mes joueurs aura la chance d'être habillé s'il compétitionne pendant la semaine d'entraînement», a expliqué l'entraîneur-chef au Soleil. «Ça nous rend plus compétitifs semaine après semaine.»

La position de quart-arrière ne fait pas exception. Nicolas English a débuté le premier match de la saison, mais Hilaire avait déjà laissé savoir que le poste de partant serait à disputer chaque semaine. English s'est toutefois blessé à l'épaule dans cette rencontre. Il n'a pas revu d'action depuis. La recrue Frédéric Paquette-Perrault a pris le relais, mais lui-même doit sentir le souffle de Matthew Mannarino dans son cou. Car Hilaire n'a pas hésité à envoyer son troisième quart dans la mêlée. Mannarino a vu de l'action dans deux des trois dernières rencontres.

Paquette-Perrault a complété 58,2 % de ses passes pour des gains de 818 verges. Mais ses sept interceptions contre seulement deux passes de touché sont une tache à son dossier. Il a aussi subi 10 sacs. «Avec un quart recrue, il faut vivre avec ses bons coups et ses mauvais coups», a dit l'entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin, en parlant de Paquette-Perrault.

Hilaire a mentionné le nom de Mathieu Betts parmi les athlètes du Rouge et Or à surveiller. Le roi des sacs au Canada l'an dernier aura toutefois devant lui une ligne offensive «petite», mais solide. Avec à sa tête Qadr Spooner, Alexis Andrieux et Pierre-Olivier Daloze.

«Ils ont [seulement] un gars en haut de 300 livres. Il y en a même dans le coin de 250, 260. Ce n'est pas la plus grosse ligne offensive, mais ils travaillent bien quand même», a dit Constantin.

Longue liste de travaux malgré les succès

Progression. Le mot est utilisé par Glen Constantin de semaine en semaine, de question en question. Encore plus que la victoire, l'entraîneur-chef du Rouge et Or souhaite voir ses hommes s'améliorer à chaque match.

Car malgré des victoires de 41-3 et de 49-4 à ses deux dernières sorties, l'Université Laval a encore une longue liste de facettes à bonifier, selon Constantin. «Il faut être plus hermétique contre la passe, il faut mettre plus de pression sur le quart-arrière. Il faut avoir un meilleur synchronisme sur nos longues passes. Avec les receveurs qu'on a, il faut qu'on redescende [plus souvent] avec le ballon sur les passes contestées. Nos couvertures de bottés d'envoi ont été déficientes un petit peu», a énuméré l'entraîneur-chef, jeudi, lors de son point de presse hebdomadaire, au PEPS.

Mais les choses s'améliorent. Au premier chef le travail de la ligne tertiaire, chancelante lors des deux premières rencontres. La clé : simplicité. «Depuis deux semaines, on fait des jeux un peu plus simples. Je pense que ça aide toute la tertiaire à mieux comprendre le système et à mieux s'ajuster», explique le demi défensif recrue Adam Auclair, le «joueur le plus constant en défensive», selon Constantin.

Résultat, la section arrière de la défense affiche désormais «une meilleure cohésion, un meilleur dynamisme, une meilleure synergie» et une meilleure communication, a lancé l'entraîneur-chef.

Parmi les joueurs à surveiller chez l'ennemi, le Rouge et Or en chef a nommé le receveur de passes Joël Soucy. L'athlète de Montréal a capté 24 passes pour des gains de 311 verges jusqu'ici cette saison, en plus d'effectuer 13 retours de bottés (138 verges).

Devant la deuxième meilleure défensive au pays contre la course, présumons que le Rouge et Or mettra à profit sa profondeur chez les receveurs de passes. Dans le dernier match contre Mount Allison, 12 joueurs différents ont capté les ballons lancés par les quarts Hugo Richard et Samuel Chénard.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer