Beaucoup de boulot à prévoir

Gabriel Marcoux, demi défensif du Rouge et Or... (Patrice Laroche)

Agrandir

Gabriel Marcoux, demi défensif du Rouge et Or

Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Opposée à un passeur hors pair en Trenton Miller, la ligne tertiaire du Rouge et Or sera fort occupée samedi après-midi, à l'Université Concordia.

«Il faut garder ça simple. Ne pas se casser la tête et faire nos assignations comme il se doit», résume le demi défensif Gabriel Marcoux, refusant d'affirmer que l'Américain Miller, élu joueur par excellence de la conférence l'an dernier, est le meilleur à sa position au Québec. «Il est très bon et il joue bien le système. C'est tout.»

Seul finissant avec le demi de coin Alex Hovington d'une tertiaire rajeunie par trois nouveaux partants, Marcoux accorde d'emblée que les 360 verges de passes permises aux Carabins de Montréal la semaine dernière s'avèrent beaucoup trop. «Mais on a fait des bonnes choses sur lesquelles construire. La saison est longue», indique-t-il.

Question de ne pas échapper la barre du navire, Marcoux et les autres vétérans de l'équipe se sont assurés que les joueurs plus verts saisissent la portée relative de cette défaite à la première semaine.

«J'ai parlé aux jeunes. Je ne veux pas qu'ils capotent sur une défaite. C'est plutôt : voici le problème, voici comment on va le corriger et comment on va avancer. Ça ne sert à rien de capoter et limiter nos chances de s'améliorer», explique l'auteur de cinq plaqués en solo et un assisté aux dépens des Carabins.

Arsenal aérien varié

Miller dispose d'un arsenal aérien varié avec plusieurs bons receveurs tels que Yanic Lessard, meilleure recrue au Québec l'an passé, le receveur étoile et finissant Daniel Skube, ainsi que la recrue Vincent Alessandrini, qui a capté neuf ballons pour 103 verges et un touché à son premier match universitaire, la semaine dernière.

Marcoux assure néanmoins que l'unité défensive du Rouge et Or n'a pas ciblé une menace plus précisément qu'une autre. Il insiste aussi pour dire que malgré le renouvellement de personnel, les membres de la ligne tertiaire forment une brigade déjà bien soudée. Une grande communication est mise de l'avant, même sur les détails les plus anodins, souligne-t-il.

Sur le plan personnel, le numéro 19 se dit plus heureux que jamais d'être revenu sur sa décision de retraite après quatre campagnes. Il dit en avoir presque pleuré de joie avant le match hors concours contre Carleton, exaltation qui ne s'est pas essoufflée contre Montréal en ouverture de calendrier régulier. «Je suis revenu pour la grande victoire», sourit le joueur de cinquième et dernière saison.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer