Des frères jumeaux

Danny Maciocia et Glen Constantin... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Danny Maciocia et Glen Constantin

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Depuis quelques saisons, le Rouge et Or et les Carabins jouent à forces égales. La victoire se décide sur quelques jeux clés, sur une petite erreur de l'un ou un manque de concentration de l'autre. Des matchs serrés qui tiennent les spectateurs en haleine. Et qui tranchent avec les victoires écrasantes acquises par l'Université Laval au fil des ans. Entre les grands rivaux de Québec et de Montréal, tout pointe vers une poursuite de cette tendance. À l'approche du premier match de la saison, samedi soir, Le Soleil a posé quelques questions aux deux entraîneurs-chefs, Glen Constantin et Danny Maciocia.

Danny Maciocia: se réinventer

Q En plus du classement, est-ce qu'une victoire samedi soir est aussi importante pour passer un message aux autres formations du circuit?

R On n'est pas dans le département de passer des messages. Sauf à nous-mêmes, pour savoir où on se situe [par rapport aux autres formations]. Je ne pense pas que l'équipe qui va gagner samedi va penser qu'elle est rendue à destination et que l'équipe qui va perdre ne croira pas en ses chances de revenir.

Q Est-ce que la défaite en finale de la Coupe Vanier (contre les Thunderbirds de UBC) l'an dernier sert de motivation?

R Ceux qui l'ont vécue, c'est sûr qu'ils vont être motivés. Mais la clé pour nous, c'est qu'on ne parle jamais de ce qu'on a vécu l'an dernier.

Q Après tant d'années à pratiquer ce métier, et après avoir eu autant de succès, comment faites-vous pour vous améliorer comme entraîneur?

R À chaque année, on cherche à se réinventer. C'est pour ça que pendant la saison morte, je consulte d'autres entraîneurs, comme Urban Meyer d'Ohio State (NCAA). Pour voir comment ils fonctionnent là-bas et si on peut appliquer des choses chez nous. On apprend toujours. On doit toujours s'améliorer.

Q Avec le départ du quart-arrière Gabriel Cousineau, le porteur de ballon Sean Thomas Erlington risque d'être le point de mire des défensives adverses. Comment allez-vous contourner ce problème?

R Il aura beaucoup d'attention sur lui, c'est certain. Ce sera à nous, les entraîneurs, de trouver des solutions. Nous avons d'autres porteurs. Il faudra distribuer autrement le ballon.

Glen Constantin: se définir

Q En plus du classement, est-ce qu'une victoire samedi soir est aussi importante pour passer un message aux autres formations du circuit?

R Oui, mais surtout parce qu'on veut se définir. On a beaucoup de nouveaux joueurs, dans de nouveaux rôles. Le mot d'ordre pour nous, c'est de progresser. On va affronter un adversaire redoutable, donc on va savoir où on se situe contre eux. Mais je ne veux pas que ça définisse notre saison.

Q Est-ce que la défaite en finale de la Coupe Dunsmore (contre les Carabins) l'an dernier sert de motivation?

R Moins que l'an dernier. Parce qu'il y a tellement eu de départs, une quinzaine, au-dessus de huit partants. [...] Chaque fois que tu changes des joueurs, c'est une nouvelle dynamique.

Q Après tant d'années à pratiquer ce métier, et après avoir eu autant de succès, comment faites-vous pour vous améliorer comme entraîneur?

R C'est beaucoup de recherche, beaucoup de lecture, beaucoup de consultation. J'ai l'opportunité d'avoir beaucoup de contacts. Mon ancien coloc au Texas, Chad O'Shea, est entraîneur avec Bill Belichick chez les Patriots [de la Nouvelle-Angleterre]. On échange pour progresser. Et le côté motivation est très important. Comment aller chercher les jeunes, qui changent d'année en année. [...] Il faut s'adapter.

Q Votre ligne offensive a perdu ses meilleurs éléments. Que ferez-vous  pour bien protéger le quart Hugo Richard?

R Il y a une partie du travail qui revient sur l'appellation des jeux. Garder les défensives en déséquilibre. Il faut trouver des jeux pour briser certaines tendances. Comme coach, ce sont des choses qu'on peut faire. Mais je suis confiant qu'on a la matière première. Les joueurs sont plus jeunes, mais ils vont prendre le temps de progresser.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer