Pivin prêt pour son baptême du feu

Marc-Antoine Pivin était l'un des joueurs les plus... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Marc-Antoine Pivin était l'un des joueurs les plus courtisés l'automne dernier. Lors de son passage avec les Cougars de Champlain-Lennoxville,  le receveur a établi deux nouvelles marques du football collégial, soit le plus grand nombre de verges amassées sur des réceptions en une saison (1053) et en carrière (2201).

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Marc-Antoine Pivin, un des joueurs les plus courtisés au Québec à sa sortie des rangs collégiaux de football, l'automne dernier, trépigne à l'idée de vivre son baptême au stade Telus, samedi soir, contre les Ravens de Carleton.

«Je ne suis pas vraiment stressé, plus anxieux. J'ai vraiment hâte», lance le jeune receveur recrue à la veille de son premier match dans l'uniforme du Rouge et Or. L'athlète de 19 ans a maintenant foulé le terrain du stade Telus à maintes reprises, à l'entraînement, avec ses coéquipiers, mais l'entendre vibrer autour de lui sous le bruit produit par une dizaine de milliers de partisans, ce sera une première.

«Je suis ici depuis janvier et on a travaillé tellement fort comme équipe, on sait qu'on est prêts. Il s'agit maintenant d'exécuter.»

Pivin avait l'embarras du choix lorsqu'est venu le temps de décider sous quelles couleurs universitaires il poursuivrait sa carrière. À sa troisième saison chez les Cougars de Champlain-Lennoxville, l'automne dernier, le receveur de 6'1" et 187 livres a réécrit le livre des records du football collégial, établissant de nouvelles marques pour le plus grand nombre de verges amassées sur des réceptions en une saison (1053) et en carrière (2201). 

Les trois dernières équipes sur sa liste, début décembre, étaient le Rouge et Or, les Carabins et les Gryphons de Guelph. Le voir partir à Montréal aurait été particulièrement difficile à avaler du côté de Laval, les Carabins ayant déjà réussi à recruter deux receveurs d'exception lors des deux saisons mortes précédentes, Regis Cibasu et Louis-Mathieu Normandin. 

Heureusement pour Glen Constantin et son équipe d'entraîneurs, Pivin s'est tout de suite senti à sa place en visitant le campus de l'Université Laval. «C'est une belle place et un programme difficile à battre côté football. Je recherchais aussi un endroit avec un esprit d'équipe fort.»

De ce côté, l'expérience répond pleinement à ses attentes. «Ça va bien depuis le tout début. J'aime vraiment ça.»

Chaude lutte

Une chose est sûre, par contre, le Sherbrookois n'a pas choisi le Rouge et Or dans l'optique de voir le plus de terrain possible dès sa première année. Le coordonnateur offensif Justin Ethier a rarement eu une unité de receveurs avec autant de profondeur. Avec le retour de Félix Faubert-

Lussier, neuf gaillards toujours dans l'alignement ont régulièrement été utilisés pour capter des ballons durant les deux dernières saisons.

Et on ne compte même pas les autres recrues qui s'ajoutent en compagnie de Pivin. La lutte ne sera pas seulement pour les postes de partants, il faudra se battre pour être habillé les jours de match.  

«J'essaye de ne pas trop penser à ça. Je focusse sur moi, c'est tout ce que je peux contrôler, et je vais laisser les entraîneurs prendre les décisions», explique Pivin. 

La présence de nombreux vétérans n'est pas non plus négative. Utilisée à l'extérieur du côté court du terrain, la recrue pratique chaque jour aux côtés de Félix Lechasseur et Nicolas Gobeil, des joueurs de quatrième et cinquième année. «Parce qu'on joue à la même position, je suis toujours avec eux. Les deux me donnent des conseils.»

Et pour ceux qui le verront jouer pour la première fois, samedi soir, comment se décrit Pivin? «Je pense que je suis simplement un receveur complet. Je ne suis ni le plus gros, ni le plus fort, ni le plus vite, mais je peux faire un peu de tout.»

La course aux secondeurs

Le Rouge et Or avait prévu perdre les vétérans Shayne Gauthier et Mathieu Masseau à la fin de la dernière saison, mais pas nécessairement Pierre-Luc Caron, maintenant membre des Stampeders de Calgary (LCF). La compétition est donc ouverte pour les deux postes de partants chez les secondeurs. Le joueur de deuxième année Cédric Lussier-Roy, de retour d'une déchirure du ligament croisé antérieur, devrait obtenir le départ, samedi, au poste anciennement occupé par Masseau.  Nommé dans l'équipe d'étoiles des Maritimes l'an dernier, le transfuge de St. F-X, Daniel Tshiamala, semble en bonne posture pour succéder à Gauthier, au centre de la défensive, si sa demande de compassion est acceptée par Sport interuniversitaire canadien. Or, il est fort possible que cela ne soit pas le cas et que le vétéran doive s'asseoir un an. En son absence, la recrue Philippe Ouellet et les vétérans Marc-Antoine Varin et William Berryman sont tous trois candidats à la position de secondeur central.

Daniel Tshiamala... (Patrice Laroche) - image 3.0

Agrandir

Daniel Tshiamala

Patrice Laroche

Une unité à bâtir

Blessures et départs ont ouvert quelques postes dans la tertiaire du Rouge et Or. Le coordonnateur défensif Marc Fortier tentera de déterminer, samedi, quels jeunes joueurs sont prêts à assumer davantage de responsabilités. Glen Constantin identifie les vétérans Gabriel Ouellet, Gabriel Marcoux et Alex Hovington comme le noyau de l'unité. «Pour le reste, on va bâtir autour de ça.» À sa troisième saison, Raphaël Robidoux tentera de prouver contre les imposants receveurs des Ravens de Carleton qu'il a sa place comme partant. Le demi défensif recrue Adam Auclair, frère d'Anthony, pourrait pour sa part prendre une option sur un poste à l'intérieur. Le trou laissé à la position de maraudeur par la graduation de Jean-Philippe Bolduc devrait quant à lui être bouché par le robuste Kevin McGee. Si ce dernier devait éprouver des difficultés, Marc-Olivier Simard ne serait pas très loin derrière.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer