L'attaque des Alouettes pourrait être privée de Duron Carter

Le receveur étoile des Alouettes, Duron Carter (89),... (La Presse canadienne, Jason Franson)

Agrandir

Le receveur étoile des Alouettes, Duron Carter (89), lors d'un match contre les Eskimos à Edmonton le 11 août.

La Presse canadienne, Jason Franson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne
Montréal

Les Alouettes de Montréal possèdent déjà la pire attaque de la Ligue canadienne de football et elle pourrait rendre visite au Rouge et Noir d'Ottawa, qui est premier de la section Est, sans son receveur étoile Duron Carter.

Carter avait appelé de sa suspension d'un match et il sera présent lorsque sa cause sera entendue, mercredi matin, à Montréal. Carter avait été suspendu à la suite de son expulsion, le 30 juin, lors d'une défaite de 28-13 des Alouettes (2-5-0) aux mains du Rouge et Noir (4-2-1).

Il avait aussi été mis à l'amende par les Alouettes et la LCF. En plus de risquer de rater l'affrontement de vendredi soir, Carter pourrait voir son portefeuille écoper à nouveau.

«C'est un groupe de personnes hors du football, n'ayant jamais fait partie du sport, qui prennent des décisions concernant les joueurs de football», a-t-il lancé.

La séquence était bizarre. Carter avait fait un attrapé spectaculaire dans la zone des buts et il s'était fait frapper violemment à la tête. En célébrant son touché, il s'était dirigé vers le banc des siens, mais près de celui du Rouge et Noir. Le receveur avait ensuite bousculé l'entraîneur-chef Rick Campbell avant de recevoir les poussées et un coup de poing de la part de certains joueurs du Rouge et Noir.

Après la rencontre, Carter s'était empressé de dire que lui et Campbell avaient enterré la hache de guerre.

Suspension repoussée, espère Popp

«Si je pouvais revenir en arrière, j'aurais souhaité être dans la partie pour nous aider à l'emporter, a indiqué le receveur. C'est la seule chose que je changerais.»

L'entraîneur-chef et directeur général des Alouettes, Jim Popp, espère que la suspension s'amorce lors du match suivant, le 26 août, contre les Blue Bombers de Winnipeg. Si Carter est suspendu, évidemment.

«J'espère que la ligue la repousserait à la semaine suivante parce que la cause est entendue si tard dans la semaine, a mentionné Popp. Ce n'est pas équitable pour nous, qui effectuons les préparatifs pour le match. Ce n'est toutefois pas notre décision.»

Lors de cette défaite, les Alouettes avaient également perdu les services d'un autre receveur étoile, S.J. Green. Ce dernier s'était blessé au genou. D'autre blessés handicapent également l'attaque. Celles du receveur Kenny Stafford et du porteur de ballon Tyrell Sutton.

Pour une deuxième fois cette saison, les Alouettes n'ont pas réussi à marquer un touché, jeudi, lors d'une défaite de 23-12 contre les Eskimos d'Edmonton.

La troupe de Popp occupe le dernier rang de la LCF au chapitre des points marqués, avec 130 en sept parties. Elle est aussi dernière pour les touchés (sept), la moyenne de verges à l'attaque par match (329,6) et les verges par jeu (5,9).

«Nous avons le sentiment que nous possédons plusieurs joueurs talentueux, mais nous devons être constants pendant les quatre quarts, a affirmé Popp. Les joueurs qui remplacent nos blessés sont bons. Nous avons fait avancer le ballon à l'attaque, mais nous n'avons pas réussi à inscrire quelques touchés. Nous devons convertir ces occasions.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer