Des anciens du R et O au front dans la LCF

Philippe Gagnon, des Alouettes de Montréal, est l'un... (Fournie par les Alouettes)

Agrandir

Philippe Gagnon, des Alouettes de Montréal, est l'un des 20 anciens joueurs du Rouge et Or qui font partie d'une des neuf équipes de la Ligue canadienne.

Fournie par les Alouettes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Philippe Gagnon sera le garde à droite régulier des Alouettes de Montréal, jeudi soir. Deuxième titularisation en deux matchs professionnels pour l'ex-Rouge et Or, qui se frottera entre autres à son ancien coéquipier Arnaud Gascon-Nadon, partant sur la ligne défensive du Rouge et Noir d'Ottawa.

Philippe Gagnon sera le garde à droite régulier... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

«On n'est pas face à face sur la ligne, mais on devrait se rencontrer sur quelques jeux», a promis Gagnon, mercredi, quand Le Soleil l'a joint après les réunions d'équipe du matin.

Les deux formations ont rendez-vous au stade Percival-Molson de Montréal. Les deux ont gagné leur premier match de la saison. Gagnon et sa bande n'ont pas alloué de sac; l'ailier défensif Gascon-Nadon a réussi l'un des deux de son camp. L'affrontement s'annonce colossal.

Avec le botteur Boris Bede et le centre Luc Brodeur-Jourdain, les Alouettes tiennent dans leur giron trois produits de l'Université Laval. Deux de moins que le Rouge et Noir, qui en compte cinq, dont trois partants.

«Ça témoigne de la qualité du programme du Rouge et Or», souligne Gagnon, qui reste en contact avec ses anciens frères de ligne Jason Lauzon-Séguin (Ottawa) et Charles Vaillancourt (Colombie-Britannique).

Les trois joueurs de ligne offensive de l'UL ont été choisis en première ronde du dernier repêchage de la LCF et ont depuis décroché un poste de garde au sein de leur club respectif.

En tout, 20 anciens joueurs du Rouge et Or sont actifs au sein de l'une ou l'autre des neuf équipes de la LCF. Seuls les Argonauts de Toronto et les Roughriders de la Saskatchewan n'alignent aucun joueur issu de l'UL.

Nouvelles réalités

«Je ne peux pas dire que je m'attendais à ça, mais ma chance est venue vite et je suis content de l'opportunité. C'est une belle expérience que je vis à fond», se réjouit Gagnon, rare recrue à être titularisé à ses débuts, tout comme Vaillancourt à l'autre bout du pays.

P'tit gars de 6' 4'' et de 311 lb de L'Ancienne-Lorette, Gagnon s'adapte à de nouvelles réalités. Nouveau calibre de jeu, nouvelle équipe, mais aussi premier appartement loin de papa et maman. Ses parents et sa blonde partiront de Québec pour le voir en action, jeudi.

Sur le terrain, il suit les conseils d'un Jeff Perret, bloqueur à droite à sa 10e saison, du centre Kristian Matte, de Philip Blake, l'autre garde partant, ainsi que de Brodeur-Jourdain, vétéran et centre blessé au genou depuis l'automne. «On est capables d'avoir du fun et d'être sérieux quand c'est le temps», dit-il, à propos du groupe de gros bonshommes dirigés par Kris Sweet.

Derrière eux se dresse un certain Kevin Glenn. Le quart-arrière de 16e saison dans la LCF «connaît ses affaires», confirme Gagnon. «Il connaît le livre de jeux par coeur, les ajustements à faire et communique bien les informations. Et il est capable de nous remettre à notre place s'il le faut. C'est plaisant!» conclut le numéro 53.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer