Trois anciens du Rouge et Or sous contrat dans la LCF

Charles Vaillancourt, que l'on voit ici le jour... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Charles Vaillancourt, que l'on voit ici le jour du repêchage le 10 mai dernier, est un des trois anciens joueurs de ligne offensive du Rouge et Or à avoir signé un contrat avec une équipe de la LCF.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Dans les deux derniers jours, Philippe Gagnon, Charles Vaillancourt et Jason Lauzon-Séguin ont tous signé un contrat de trois ans avec la formation de la Ligue canadienne de football (LCF) qui les a repêchés, il y a deux semaines.

Les trois ex-joueurs de ligne à l'attaque du Rouge et Or se sont donc tous rapportés à leur nouvelle équipe. Gagnon, de L'Ancienne-Lorette, est officiellement un Alouettes, la formation montréalaise l'ayant sélectionné au deuxième rang du dernier encan. Vaillancourt (5e) se rendait à Vancouver, puis à Kamloops mercredi pour le début du camp des Lions de la Colombie-Britannique, tandis que Lauzon-Séguin (7e) était déjà à Ottawa pour celui du Rouge et Noir.

Les détails des contrats signés par les Québécois n'ont pas été dévoilés, comme c'est toujours le cas dans la LCF. Le salaire minimum y est de 52 000 $CAN en 2016.

Pour Vaillancourt, il s'agit de l'aboutissement de quelques semaines fertiles en émotion. Il a participé à deux minicamps de la NFL - ceux des Giants de New York et des Raiders d'Oakland - en plus du repêchage de la LCF.

«C'est surtout une nouvelle étape qui commence», a répliqué le colosse athlète de 6'4'' et de 315 livres au Soleil, mercredi, alors qu'il venait d'atterrir à Vancouver. «Oui, on travaille fort pour se faire repêcher, mais il faut travailler encore plus fort pour jouer.»

Vaillancourt estime que les négociations avec les Lions se sont bien déroulées, lui qui est représenté par l'agent Sasha Gavami. La question salariale ne s'est pas réglée d'un claquement de doigts, comprend-on. «On essaie d'aller en chercher le plus possible, et l'équipe ne veut pas trop en donner. C'est tout à fait normal», a lancé Vaillancourt.

À la veille du début du camp des recrues, il a dit se sentir «assez calme». «Mes deux expériences dans la NFL m'aident beaucoup, a indiqué le natif de Coaticook. C'est bon de se stresser pendant, mais c'est pas bon de se stresser avant.»

Les «vrais» camps d'entraînement des trois équipes commenceront dimanche. Chaque formation de la LCF jouera deux matchs présaisons d'ici le début de la campagne 2016, le 23 juin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer