Super Bowl: mi-temps enlevante avec Coldplay, Beyoncé et Bruno Mars

  • Le chanteur de Coldplay, Chris Martin, lors du spectacle de la mi-temps (AP, David J. Phillip)

    Plein écran

    Le chanteur de Coldplay, Chris Martin, lors du spectacle de la mi-temps

    AP, David J. Phillip

  • 1 / 7
  • Le chanteur de Coldplay, Chris Martin (AP, Charlie Riedel)

    Plein écran

    Le chanteur de Coldplay, Chris Martin

    AP, Charlie Riedel

  • 2 / 7
  • Bruno Mars a été accueilli triomphalement pour son interprétation de <em>Uptown Funk</em>. (AFP, Timothy A. Clary)

    Plein écran

    Bruno Mars a été accueilli triomphalement pour son interprétation de Uptown Funk.

    AFP, Timothy A. Clary

  • 3 / 7
  • Beyonce participait aussi au spectacle de la mi-temps. Parmi les pièces interprétées durant la mi-temps, figurait <em>Formation</em>, le nouveau titre de la chanteuse. (AP, Matt Slocum)

    Plein écran

    Beyonce participait aussi au spectacle de la mi-temps. Parmi les pièces interprétées durant la mi-temps, figurait Formation, le nouveau titre de la chanteuse.

    AP, Matt Slocum

  • 4 / 7
  • Beyonce a annoncé une nouvelle tournée dans une publicité diffusée immédiatement après sa participation au spectacle de la mi-temps. (AP, Charlie Riedel)

    Plein écran

    Beyonce a annoncé une nouvelle tournée dans une publicité diffusée immédiatement après sa participation au spectacle de la mi-temps.

    AP, Charlie Riedel

  • 5 / 7
  • Beyonce, Chris Martin et Bruno Mars (AP, David J. Phillip)

    Plein écran

    Beyonce, Chris Martin et Bruno Mars

    AP, David J. Phillip

  • 6 / 7
  • Dans une explosion de couleurs psychédéliques, le traditionnel spectacle du Super Bowl a tenu en haleine dimanche les quelque 65 000 spectateurs. (AP, Morry Gash)

    Plein écran

    Dans une explosion de couleurs psychédéliques, le traditionnel spectacle du Super Bowl a tenu en haleine dimanche les quelque 65 000 spectateurs.

    AP, Morry Gash

  • 7 / 7

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
San Francisco

Avec Coldplay dans une explosion de couleurs psychédéliques, puis Beyoncé et Bruno Mars dans un duel chrorégraphique, le traditionnel spectacle du Super Bowl a tenu en haleine dimanche les quelque 65 000 spectateurs et 150 millions de téléspectateurs américains.

Autre moment très attendu, avant le coup d'envoi... (AFP, TIMOTHY A. CLARY) - image 1.0

Agrandir

Autre moment très attendu, avant le coup d'envoi du match cette fois, l'hymne américain a été interprété par l'excentrique Lady Gaga.

AFP, TIMOTHY A. CLARY

Rompant avec la tradition des artistes connus pour leur sens du spectacle et autres extravagances, les organisateurs avaient fait le choix, contesté par certains, du groupe britannique Coldplay.

Le chanteur Chris Martin a lancé le spectacle avec l'un des titres les plus connus du groupe Viva La Vida sur un scène en forme de fleur.

Chris Martin, la voix parfois couverte par le public et effets spéciaux, a enchaîné avec Paradise et Adventure of a Lifetime sur des images des précédents spectacles montrant Michael Jackson, Whitney Houston ou Bruce Springsteen, avant d'être rejoint par Bruno Mars, accueilli triomphalement pour son interprétation de Uptown Funk.

Beyoncé est entré ensuite en scène pour chanter Formation, puis les deux artistes américains, vêtus de noir, se sont affrontés avec leurs danseurs pour le moment le plus fort de ce spectacle dont le budget avoisine les dix millions de dollars.

Le spectacle s'est refermé sur un gigantesque tifo réalisé par les spectateurs pour afficher le message Believe in Love, littéralement croyez en l'amour...

Comme depuis 2005, pour éviter toute réédition du «Nipplegate», scandale provoqué l'année précédente par Justin Timberlake qui avait dévoilé un téton de Janet Jackson, le show sera diffusé à la télévision américaine en léger différé.

Autre moment très attendu, avant le coup d'envoi du match cette fois, l'hymne américain a été interprété par l'excentrique Lady Gaga, tout en sobriété cette fois dans une robe rouge scintillante, chaussée de talons aux couleurs du drapeau américain.

Le rendez-vous de la pub

Le Super Bowl, suivi par une moyenne de 120 millions de téléspectateurs, dont le président Barack Obama qui réunit chaque année des amis à la Maison blanche, est aussi un rendez-vous important pour les marques avec de longues et incessantes pauses publicitaires.

Il aura fallu aux entreprises dépenser en moyenne 5 millions $ pour une publicité de 30 secondes.

Parmi les publicités qui ont le plus retenu l'attention sur les réseaux sociaux, celui du constructeur automobile Audi intitulé «Commander» sur une musique de David Bowie, celui de la barre Snickers qui revisite la célébre scène de la bouche de métro soulevant la robe de Marilyn Monroe interprétée par... Willem Dafoe, ou pour d'autres raisons, ceux, beaucoup plus incongrus, de l'Église de scientologie ou d'un médicament contre la diarrhée.

Partager

À lire aussi

  • Le nouveau visage militant de Beyoncé

    Sur scène

    Le nouveau visage militant de Beyoncé

    Beyoncé a déclenché une tempête médiatique avec son spectacle à la mi-temps du Super Bowl, avec une performance en forme d'hommage au mouvement... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer