Quand la bague vous glisse entre les doigts...

En janvier 1969, après une saison de 13-1,... (Archives AP)

Agrandir

En janvier 1969, après une saison de 13-1, Earl Morrall (15) et les Colts de Baltimore croyaient bien remporter le Super Bowl, mais leur propension à commettre des revirements leur a été fatale devant Joe Namath et les Jets de New York.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
New York

Ils avaient les vedettes, de la confiance en abondance et le dossier étincelant qui accompagne tout ça. Ne manquait que la bague, le défilé et la visite à la Maison-Blanche...

Cam Newton et le reste des Panthers voudront éviter ce qui est arrivé aux Patriots de 2007 ou aux Colts de 1968, des clubs qui, pensait-on, semblaient filer vers une consécration. Ce sont plutôt leurs adversaires négligés qui ont gagné.

  • Les Colts de 1969
La première grande équipe de Don Shula s'est matérialisée quatre ans avant qu'il mène les Dolphins à la perfection. Avec la dynastie des Packers sur le déclin, les Colts de Baltimore ont voulu prendre le trône après une fiche de 13-1 en saison régulière, grâce notamment à Earl Morrall, en remplacement de Johnny Unitas, et à une défense qui ne permettait que 10 points par match, en moyenne.

Ils ont toutefois commis 34 revirements dans la saison et cette faiblesse a été coûteuse lors du Super Bowl. Face à Joe Namath et les Jets des New York, Morrall a commis trois interceptions et Unitas, une. Deux placements ratés de Lou Michaels ont aussi aidé à rendre possible l'image de Namath joggant triomphant en direction du tunnel, l'index droit pointé vers le ciel.

  • Les Redskins de 1984
Washinton s'était forgé une fiche de 14-2, perdant deux matchs par un seul point. Joe Theismann a été le joueur par excellence de la ligue et, à 34 ans, John Riggins a récolté 24 touchés au sol pour aider les Redskins à établir un record pour les points dans une saison. De plus, la défensive avait causé 61 revirements.

Les doutes ont toutefois fait leur apparition dans le match de championnat de la Nationale, alors que les Niners ont marqué trois fois au dernier quart et ont eu besoin d'un placement de Mark Moseley pour obtenir leur billet pour le Super Bowl. Et contre Oakland, la magie avait disparu, Marcus Allen et les Raiders dominant 38-9.

  • Les Bills de 1991
Buffalo comptait sur plusieurs futurs membres du Temple de la renommée. Jim Kelly, Thurman Thomas, James Lofton, Andre Reed et compagnie ont mené la NFL pour les points, tandis que Bruce Smith et Darryl Talley faisaient la loi en défense. Les Bills ont accédé au grand match en battant les Raiders 51-3, mais une fois rendus, les Giants des New York ont pris le contrôle et ont gagné 20-19, à la suite du botté raté de Scott Norwood.

  • Les Vikings de 1999
La blessure à Brad Johnson (jambe fracturée) devait mettre fin aux espoirs des Vikings. Randall Cunningham a pris sa place au quart. Pas aussi rapide qu'à sa belle époque avec les Eagles, une décennie plus tôt, il a toutefois été brillant. Ayant à sa disposition Cris Carter, Randy Moss et Robert Smith, il a multiplié les festins offensifs (moyenne de 35 points par match). Avec en prime la performance de Gary Anderson, qui était devenu le premier botteur à être parfait en saison pour les placements (35) et les convertis (59).

Au Minnesota, on anticipait déjà un affrontement contre Denver, au Super Bowl... mais Anderson a mal choisi son moment pour rater son premier placement de la saison et permettre la tenue d'une prolongation en finale de la Nationale. Morten Andersen devait finalement mener les Falcons d'Atlanta à une victoire de 30-27 grâce à un placement.

  • Les Patriots de 2008
Par où commencer? La fiche immaculée? La chimie entre Tom Brady et Randy Moss? Leur domination écrasante dans plusieurs matchs? Les Giants de New  York en ont fait fi lors du Super Bowl, gâchant le rendez-vous des Pats avec l'histoire, grâce notamment à un attrapé spectaculaire de David Tyree; prélude au touché victorieux de Plaxico Burress avec 39 secondes à faire au match.

En bonne compagnie

Les Panthers n'ont participé au SB qu'une seule fois : un revers de 32-29 au XXXVIIIe SB contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. En l'emportant dimanche, ils deviendraient seulement la quatrième équipe à terminer la saison avec un dossier de 18-1, après les 49ers de 1984, les Bears de 1985 et les Pats de 2007. Ces derniers avaient mal choisi leur moment pour subir leur seule défaite, alors qu'ils s'étaient inclinés au SB contre les Giants. Les Panthers sont une des 13 équipes (sur 32) à n'avoir jamais remporté le SB. Seuls deux joueurs de l'édition 2003 ayant participé au SB sont encore actifs : le secondeur Julius Peppers (Green Bay) et le receveur éloigné Steve Smith (Baltimore).  Le Soleil

John Fox... (Archives Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

John Fox

Archives Le Soleil

Le John Fox Bowl

Le 50e Super Bowl pourrait être renommé le John Fox Bowl. Fox, l'actuel coach des Bears de Chicago, a été congédié en 2010 par les Panthers et remplacé par Ron Rivera, tandis qu'il a été congédié par les Broncos l'an dernier et remplacé par Gary Kubiak. Le Soleil

Manning en quête de sa 200e

Peyton Manning est en quête de sa 200e victoire en carrière (saisons et séries comprises). Il deviendrait le premier joueur à atteindre ce plateau. Brett Favre compte également 199 victoires. Toutefois, la marque devrait tomber l'an prochain, Tom Brady affichant déjà 194 victoires au compteur. Par ailleurs, il n'y a pas que Manning qui tente de remporter un SB avec une deuxième équipe. Trois joueurs des Panthers tentent aussi d'accomplir ce fait : l'ailier rapproché Ed Dickson et le bloqueur l'avaient emporté avec Baltimore (XLVIIe SB), tandis que le demi de sûreté Roman Harper était de l'édition championne des Saints de La Nouvelle-Orléans (XLIVe SB).  Le Soleil

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer