Charles Vaillancourt courtisé par neuf équipes de la NFL

Arrivé en Floride sans aucune attente, le joueur... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Arrivé en Floride sans aucune attente, le joueur de ligne du Rouge et Or Charles Vaillancourt a participé à neuf entrevues avec des recruteurs de neuf équipes de la NFL.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Et ça devient possible. Charles Vaillancourt n'avait jamais aspiré à jouer dans la NFL. Voilà que neuf équipes du plus important circuit de football au monde ont interviewé le garde du Rouge et Or, cette semaine, en Floride.

«Ç'aurait été plaisant que les 32 équipes me parlent, mais c'est sûr que ça n'arrivera pas», a expliqué Vaillancourt, joint à St. Petersburg. Samedi, il dispute le 91e East-West Shrine Game, un match d'étoiles annuel au profit des hôpitaux pour enfants Shriners. L'événement a lieu au Tropicana Field, stade des Rays de Tampa au baseball. Entraînements et réunions ont meublé la semaine, en plus d'un banquet vendredi.

Neuf rencontres avec des recruteurs de la NFL, c'est neuf de plus que ce que Vaillancourt espérait avant de recevoir l'invitation, mi-décembre. Ils sont trois du circuit universitaire canadien, avec le plaqueur David Onyemata (Manitoba) et le centre Sean McEwen (Calgary). Vaillancourt est le cinquième de l'Université Laval à faire ce voyage.

«Il n'y a jamais eu d'équipe [de la NFL] qui a appelé mon coach avant ça, jamais personne qui avait démontré de l'intérêt. Alors je ne me suis pas mis d'attente en venant ici», assure le joueur de ligne offensive de 6'4'' et de 315 livres âgé de 23 ans.

«Ils ne me connaissent pas. Ils veulent apprendre à me connaître, d'où je viens, etc. Je ne peux pas dire que j'ai ma place [dans la NFL] ou pas, c'est à eux de dire ça. Moi, tout ce que je peux faire, c'est donner mon 100 %.»

Malgré quatre saisons étoilées avec le Rouge et Or, il n'est pas arrivé en territoire conquis. Vite casé comme «le Canadien», ce qui ne l'a pas privé d'un accueil chaleureux, Vaillancourt a dû désapprendre ses techniques pour s'adapter à la ligne de mêlée sans verge de séparation avec l'adversaire.

Même si la plupart des recruteurs ont déjà plié bagage, le match revêt pour lui une importance capitale. «Le niveau de jeu est plus élevé que dans l'universitaire canadien et ils vont pouvoir mieux m'évaluer en situation de match par rapport à des joueurs qu'ils connaissent», indique-t-il, s'attendant à être fixé sur l'intérêt réel des clubs de la NFL dans deux ou trois semaines, quand tous auront analysé la rencontre sur vidéo.

Sur les traces de Duvernay-Tardif

Vaillancourt tente de suivre les traces de Laurent Duvernay-Tardif, ex-garde de McGill qui s'aligne dans la NFL avec Kansas City. Ils ont le même agent, le Québécois Sasha Ghavami. Comme Duvernay-Tardif l'avait fait avant d'être repêché par les Chiefs en 2014, Vaillancourt s'entraîne à Knoxville, au Tennessee, sous les ordres du préparateur physique Charlie Petrone.

La télé américaine CBS le classe 25e garde le plus prometteur en vue de la sélection tenue du 28 au 30 avril, à Chicago, et 392e espoir d'un repêchage qui fera 253 élus. Encore là, Vaillancourt dit ne pas se faire d'attentes. Au nord de la frontière, la LCF en fait le sixième meilleur espoir à son repêchage de mai. Sa côte pourrait grimper encore au camp d'évaluation présenté du 11 au 13 mars, à Toronto.

«Je suis dans la meilleure situation. Si ça ne marche pas ici, la LCF est une excellente ligue professionnelle au Canada. En ce moment, je vis une expérience unique que peu de monde aura la chance de vivre», résume celui qui ne participera pas à un camp d'évaluation de la NFL, sans repousser la possibilité de se produire en entraînement privé si des équipes le demandent.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer