Manning en grande forme

Après avoir été tenu à l'écart du jeu...

Agrandir

Après avoir été tenu à l'écart du jeu pendant sept semaines en raison d'une blessure à un pied, le vétéran Peyton Manning effectuera dimanche son premier départ dans l'uniforme des Broncos de Denver depuis le 15 novembre.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
ENGLEWOOD

Tout indique que Peyton Manning sera le quart-arrière affichant la meilleure forme physique à Denver en fin de semaine. Son vis-à-vis chez les Steelers soigne une blessure à l'épaule tandis que le réserviste des Broncos est ennuyé par une blessure au genou droit.

«Je n'ai évidemment pas vu beaucoup d'action au cours des dernières semaines», a déclaré Manning, mercredi. «J'ai eu besoin d'une longue période de repos pour que certaines parties de mon corps guérissent. Et vous tirez également certains avantages du fait de ne pas vous faire frapper pendant un certain temps, comme vous sentir de mieux en mieux d'une journée à l'autre.»

Manning, qui a été tenu à l'écart du jeu pendant sept semaines en raison d'une blessure au pied gauche, effectuera son premier départ depuis le 15 novembre quand les Broncos (12-4) accueilleront les Steelers (11-6), dimanche.

Ben Roethlisberger a promis pour sa part qu'il allait tout faire pour être à son poste pour les Steelers. Il a été blessé par un plaqué du secondeur des Bengals de Cincinnati, Vontaze Burfict, pendant la deuxième demie de la victoire de 18-16 de Pittsburgh, samedi dernier.

De son côté, Brock Osweiler a été blessé contre San Diego, il y a deux semaines, quand le retour au jeu surréel de Manning lui a permis de récupérer le poste de quart partant chez les Broncos, tout en permettant à Denver de terminer au sommet du classement de la Conférence américaine.

Osweiler a passé beaucoup de temps sur les lignes de côtés, mercredi, travaillant en compagnie du spécialiste du conditionnement physique, Luke Richesson, pendant que la recrue Trevor Siemian partageait les répétitions avec Manning. L'entraîneur Gary Kubiak s'attend à ce que Osweiler se porte suffisamment bien pour seconder Manning, dimanche, contre Pittsburgh.

Chasser la douleur

De son côté, Roethlisberger n'a pas participé à l'entraînement des Steelers, mercredi, alors que les quarts Landry Jones et Michael Vick se sont partagé le travail. 

«Je vais tout faire pour être présent, mais pas au point de nuire aux chances de l'équipe», a indiqué Roethlisberger. «Si vous n'êtes pas en mesure de lancer le ballon sur des distances de 25 ou 30 verges, je crois que vous nuisez à votre équipe. Mais si on peut trouver une façon de me permettre d'effectuer des jeux et de chasser la douleur, je vais prendre tous les moyens, médicamentaux ou autres, pour être à mon poste. Et si la douleur revient encore plus fort le lendemain, je vais faire avec.»

À l'opposé, Manning se porte assez bien pour diriger l'offensive des Broncos en prenant place derrière le centre, comme il l'a fait lors de 40 % des remises en jeu contre San Diego. 

«Je crois que nous sommes efficaces quand nous pouvons accomplir pratiquement tous les jeux qui sont illustrés dans notre livre de jeux», a déclaré l'ailier espacé Emmanuel Sanders. «Quand Peyton est en santé, il n'y a aucune limite à ce que nous pouvons accomplir.»

À condition toutefois d'éviter les revirements, ce que n'est pas parvenu à accomplir Manning cette saison, lui qui a été victime de 17 interceptions dans les neuf rencontres qu'il a amorcées. 

«Offensivement, nous devons d'abord conserver le ballon et ensuite utiliser tous les ingrédients à notre disposition pour connaître du succès. Peyton est en santé et nous sommes tous prêts à le suivre», a lancé Sanders.

L'ailier espacé des Steelers, Antonio Brown, continue pour sa part de suivre le protocole des commotions de la NFL, tandis que le porteur de ballon DeAngelo Williams est encore loin d'un retour au jeu. Résultat : les Steelers pourraient être privés de leur meilleur quart, de leur meilleur demi offensif et de leur meilleur receveur de passes contre la meilleure défensive de la NFL, dimanche.

Le mois dernier, à Pittsburgh, Brown s'était moqué de la défensive tertiaire des Broncos en

inscrivant une paire de touchés dans une victoire de 34-27, la seule rencontre où Denver a accordé plus de 30 points et plus de 300 verges par la voie des airs en 2015.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer