L'échange de chandails, un rituel fort populaire

S'ils sont rivaux sur le terrain, les joueurs... (AP, Steh Wenig)

Agrandir

S'ils sont rivaux sur le terrain, les joueurs de la NFL se respectent énormément en tant qu'athlètes. C'est le cas d'Allen Robinson, ailier espacé des Jaguars de Jacksonville et de Darrelle Revis, demi de coin des Jets de New York qui ont échangé leur chandail, après une victoire de 28 à 23 des Jets.

AP, Steh Wenig

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Eden Prairie

Chaque fois que les Vikings du Minnesota rentrent à la maison après avoir disputé un match à l'étranger, le préposé à l'équipement Dennis Ryan, qui occupe cette fonction depuis des lunes, vérifie si tous les uniformes portés par les joueurs quelques heures plus tôt ont bel et bien été lavés et sont prêts à être portés pour la prochaine rencontre.

Avec un crayon à la main et un bloc-notes, il s'arrête devant chaque casier et note toutes les pièces d'équipement manquantes en accordant une attention particulière aux gilets portés par les joueurs lors du dernier match des Vikings. Il note les numéros manquants. «Juste pour m'assurer lesquels sont revenus et ceux qui ont disparu», explique-t-il.

Non, ce n'est pas la compagnie d'aviation qui a égaré quelques-unes des nombreuses valises des Vikings. Il s'agit plutôt de ce qui est devenu un rituel hebdomadaire pour Ryan et ses acolytes à travers la NFL. En effet, l'échange d'uniformes entre joueurs après les matchs est devenu une tendance fort répandue à travers la ligue.

«La plupart du temps, vous procédez à ce genre d'échange avec un joueur que vous connaissez déjà très bien. C'est comme si quelqu'un vous disait : "Je n'ai pas votre gilet, mais j'aimerais bien l'ajouter à ma collection"», raconte le joueur de ligne Trent Williams, des Redskins de Washington. «Et la plupart du temps, l'autre joueur concerné est intéressé à faire l'acquisition du gilet du joueur qui fait la première demande. À ce moment-là, il ne reste qu'une chose à faire : procéder à l'échange entre les deux.»

Que l'on parle d'un ami d'enfance, d'un coéquipier dans les rangs universitaires ou d'un adversaire de fort calibre, il y a un seul et unique principe qui prévaut derrière ces transactions : le respect. Le premier uniforme acquis de cette façon par Williams, qui en possède maintenant plus d'une douzaine, est celui du secondeur Von Miller après un match contre les Broncos de Denver, il y a deux ans. Quelques-uns ont été encadrés et sont en évidence sur les murs de sa maison. D'autres sont accrochés dans le vestiaire des Redskins.

C'est à cet endroit que le demi de coin des Jets de New York, Dexter McDougle, conserve le gilet de Nolan Carroll, des Eagles de Philadelphie, son ex-coéquipier et mentor à l'Université du Maryland. «Je collectionne les gilets des joueurs qui signifient quelque chose pour moi ou qui ont eu un impact important sur ma vie», a expliqué McDougle. «Je vais probablement tous les faire encadrer une fois que je serai installé dans une maison où j'aurai l'espace pour le faire.»

Un collectionneur

L'ailier espacé Harry Douglas possède plus de 30 uniformes différents amassés sur une période de huit ans afin de garnir... sa garde-robe. Le joueur de ligne défensive des Vikings, Sharrif Floyd, un collectionneur émérite, va dépasser rapidement ce total. Il était d'ailleurs tout emballé de parler de son hobby préféré au journaliste qui l'a interrogé sur le sujet.

«Je passe tellement de temps éloigné de ma famille et de mes amis que je me suis dit que je devais conserver des souvenirs de ce que je vis. Dans quelques années, je vais jeter un coup d'oeil sur ces gilets et je vais me rappeler ce que j'ai vécu. Dans mon cas, il s'agira avant tout de beaux souvenirs.»

Les ex-porte-couleurs des Gators de l'Université de la Floride, son alma mater, sont la priorité de Floyd, qui tient également à mettre la main sur un gilet porté par l'étoile des Vikings du Minnesota, Adrian Peterson, un athlète qui n'était même plus le bienvenu dans l'entourage de son équipe, l'an dernier, après avoir été suspendu par les dirigeants de la NFL.

Mais les choses ont pris une tournure positive pour le numéro 28 des Vikings cette saison. «J'ai l'impression qu'un joueur de l'équipe adverse me demande mon gilet à chaque match», a confié récemment le porteur de ballon des Vikings. «Ça se produisait de temps en temps au cours des années précédentes, mais je n'ai jamais été aussi sollicité que cette année.»

Pendant le calendrier préparatoire, Floyd remet à Ryan une liste des uniformes sur lesquels il tentera de mettre la main au cours de la saison, un geste de courtoisie à l'endroit du préposé à l'équipement des Vikings. Sa collection n'est exposée à nulle part pour l'instant, juste entreposée à l'abri des regards indiscrets chez lui. La meilleure façon d'empêcher parents et amis de réclamer ces précieux objets.

Ces collections ne sont cependant pas gratuites. Chaque joueur reçoit en début de saison deux uniformes : un gilet pour porter à domicile et un autre pour les rencontres présentées à l'étranger. Et les joueurs doivent débourser environ 225 $US pour chacun des uniformes qu'ils réclameront au cours de la saison.

Le secondeur des Vikings, Chad Greenway, qui dispute sans doute sa dernière saison dans la NFL en 2015, n'a pas pris de chance et il a commandé 16 gilets au début de la saison, de façon à avoir amplement de monnaie d'échange.

Tout comme Floyd et Greenway, la plupart des joueurs des Vikings prennent la peine de prévenir Ryan de leurs intentions. Mais il arrive parfois qu'ils agissent sous le coup de l'émotion. «Il y a plusieurs gars qui se sont présentés devant moi pour s'excuser le lundi. Ils ont tellement de pression sur les épaules qu'il leur arrive parfois de se retrouver soudainement devant un ex-coéquipier qui veut procéder à un échange sans y avoir pensé auparavant.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer