Rien n'arrête J.J. Watt, même pas une main fracturée

Watt a refusé de préciser comment il avait... (Archives AFP)

Agrandir

Watt a refusé de préciser comment il avait subi sa blessure, se limitant à dire qu'elle s'était produite à l'entraînement.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Houston

HOUSTON - J.J. Watt n'est pas trop préoccupé par la possibilité que des joueurs adverses tentent de profiter de la fracture à la main gauche subie à l'entraînement mercredi.

«Qu'ils essaient, pour voir», a lancé l'ailier défensif étoile des Texans de Houston. «Chaque semaine, les joueurs adverses s'en prennent à moi de toutes les façons inimaginables. Alors qu'ils essaient, qu'ils viennent pour voir! Je vais tirer avantage de tout ce que vous tenterez. Mon travail, c'est d'atteindre le quart adverse. C'est ce que je fais. Vous pourrez bien essayer de tirer avantage de tout ce que vous voudrez.»

On peut donc déduire, sans l'ombre d'un doute, qu'il sera en uniforme dimanche. Watt, qui mène la NFL avec 13 sacs et demi, portait jeudi un plâtre noir qui protégeait sa main et son poignet gauches. L'entraîneur-chef Bill O'Brien et lui ont toutefois laissé entendre que cette blessure n'incommodait pas le joueur défensif par excellence de la saison dernière dans la NFL. Les Texans (6-6) accueilleront les Patriots (10-2) de la Nouvelle-Angleterre dimanche soir.

«Les gens vont essayer de rendre cette histoire plus grosse qu'elle ne l'est en réalité, mais j'ai déjà joué dans un état bien pire que ça auparavant, même cette saison», a souligné Watt. «Je ne suis pas trop préoccupé. Il y a quelques années, mon coude me faisait beaucoup plus souffrir. C'était douloureux, mais c'est ça le football. Au football, tu dois composer avec la douleur. Si tu ne peux composer avec la douleur, alors tu n'es pas dans le bon sport.»

Watt a refusé de préciser comment il avait subi cette blessure, se limitant à dire qu'elle s'était produite à l'entraînement. Il a ajouté qu'il avait su sur le coup qu'il venait de subir une fracture. Il n'a pu se souvenir de la dernière fois où il a disputé un match de football en dépit d'une fracture, tous niveaux confondus. On lui a demandé pendant combien de temps il devra porter un plâtre. «J'ignore combien de temps ça prend pour un os afin qu'il se ressoude. J'écoute les conseils des gens qui le savent.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer